Un coffee-shop avec du personnel en situation de handicap pourrait ouvrir à Nice

Café Joyeux

« Génial, un 870e coffee-shop à Nice… » Détrompez-vous les Bonbons, car celui-ci a pour mission première de casser les codes et de changer le regard des gens. En projet à Nice : accueillir un café avec des salariés trisomiques ou autistes. Une vraie bonne idée.

Après la période troubles que l'on a traversé, un nouveau concept solidaire devrait ouvrir à Nice pour mettre de la joie dans notre quotidien. Si l'information est à prendre au conditionnel, nos talents d'enquêteurs nous ont permis de découvrir que le projet est en train de mûrir à Nice. C'est un certain Mr Torres qui affiche sur ses réseaux qu'il pilote le projet afin de le voir se concrétiser : "J'ai pour ambition de permettre au handicap mental de trouver sa place au centre de notre société civile, de rendre le handicap visible en proposant une inclusion dans le monde du travail en milieu ordinaire. Nous sommes une équipe de bénévole investit dans toutes les actions favorisant l’ouverture d'un Café Joyeux à Nice, pour offrir l'opportunité à de nombreux jeunes de la région niçoise , qui sont en situation de handicap mental ou avec des problèmes cognitifs, de trouver leur place et d’encourager la reconnaissance de leurs différences".(source)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par CAFÉ JOYEUX (@cafejoyeux)

Le café Joyeux, c’est quoi ?

Le principe est simple : Café Joyeux, c’est exactement comme un coffee-shop classique à la différence près que les employés qui y travaillent (serveurs et cuisiniers) sont atteints de trisomie ou d’autisme. Déjà présent à Rennes, Lyon, Paris et Bordeaux depuis février 2020, le concept prévoit de s'implanter dans d’autres villes françaises telles que Lille, Brest et Toulouse.

Couronnée en décembre par la Légion d’honneur, l’initiative de l’entrepreneur Yann Bucaille-Lanrezac se résument derrière son slogan : « Servi avec le coeur ». Au programme : un personnel souriant et aux petits soins, une cuisine faite maison avec amour et des produits frais. Derrière ce concept à la fois génial et nécessaire, on retrouve un objectif clairement affiché : « remettre les personnes porteurs d’un handicap mental ou cognitif au coeur de nos villes et de nos vies ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par CAFÉ JOYEUX (@cafejoyeux)

Et pour faire perdurer ce genre d’établissement, l’intégralité des bénéfices réalisés est ré-injectée dans l’ouverture d’autres coffee-shops. Alors on a qu’une seule chose à clamer : longue vie aux Cafés Joyeux et vivement l'implantation Niçoise !

Fin des articles