Senses 1&2, la série ciné qui célèbre les femmes

En compétition officielle à Cannes, le très secret Senses 1&2 de Ryusuke Hamaguchi est sorti en salles. Série ? Film ? Le métrage n'en dit pas beaucoup sur lui-même, il a donc fallu aller voir pas nous-même. Grand bien nous en a pris, puisque le truc est superbe et très réussi. Quelques précisions s'imposent.


Débutons avec le format, histoire de clarifier les choses tout de suite. Senses 1&2, ce sont tout simplement les deux premiers épisodes d'une série qui en compte cinq, chaque épisode étant consacré à un sens. Imaginée et formatée pour la télévision, le réalisateur a dû proposer un découpage en trois films pour pouvoir montrer sa série Asako au cinéma. 

Senses 1&2 critique film

Voilà pour la forme, du moins une partie, mais qu'en est-il du fond ? Asako se penche sur le destin de quatre Japonaises trentenaires, dans le Kobe contemporain. Plus que le classique thème du "destins croisés", qui permet de connecter dans une sorte de tourbillon de circonstances plusieurs personnages dont on aura développé l'histoire et la psychologie au préalable, ce qui est ici proposé, c'est un focus sur chacune de nos quatre protagonistes, mais aussi et surtout une étude de leurs rapports les unes aux autres, de leur fonctionnement en tant que quatuor, de leur place dans la société japonaise, à chacune et en tant que groupe, de leur position par rapport au patriarcat... C'est donc une véritable étude sociologique de la femme dans le Japon moderne que Hamaguchi propose, mais sous le prisme des cinq sens

Senses 1&2 critique film

Le film qui nous concerne regroupe donc les deux premiers épisodes, consacrés au toucher et à l'ouïe. Très intelligemment et avec une maîtrise plutôt impressionnante pour un premier film, Hamaguchi adapte admirablement sa mise en scène selon le sens concerné, et l'on se dit bien vite qu'il aurait été dommage de ne pouvoir en profiter qu'à la télévision. Minimaliste mais très efficace, sa réalisation est d'une délicatesse infinie, à l'image des voix de ces quatres femmes, qui nous bercent tels de doux murmures. 

Senses 1&2 critique film

Fortes, fragiles, déterminées, égoïstes, généreuses, nos quatres héroïnes ont chacune leurs particularités, leur caractère, leurs attentes. Très différentes, elle forment en se regroupant une magnifique allégorie de la complexité féminine, et parviennent, grâce à une honnêteté intellectuelle et un libre-parler étonnants pour nous, Occidentaux, à mettre des mots et des images sur des émotions souvent intraduisibles. 

Senses 1&2 critique film


Senses
, c'est donc une série de films pleine de promesses, qui dès la première partie éblouit par sa délicatesse et sa simplicité. On sort de là le sourire aux lèvres avec la sensation de mieux connaître les femmes, et l'on n'a qu'une hâte, les retrouver pour la suite la semaine prochaine.
 


Senses 1&2
, de Ryusuke Hamaguchi
En ce moment en salles

Senses 3&4
Sortie le 9 mai

Senses 5
Sortie le 16 mai