Les Nantais invités à réinventer 15 lieux de la ville

  • Lou
  • Société
  • 11/05/2017
© Christopher Guillou

La ville de Nantes met en place un dialogue citoyen et en appelle à la créativité de ses habitants afin de revisiter 15 lieux de son patrimoine. Le but étant de mettre un maximum de personnes à contribution, pour travailler ensemble avec les talents de chacun.

Nantes a besoin d’un lifting !

On peut apercevoir dans les différents quartiers nantais des espaces en friche ou non utilisés. La ville a donc sélectionné 5 bâtiments et 10 terrains non bâtis à revisiter. Ils se situent dans toute la ville, excepté l’Île qui fait déjà l’objet d’un projet de réhabilitation, et on peut compter parmi eux la cocotte de l’île de Versailles, la salle Bretagne, les bains douches quai Baco, ou encore le Fresche Blanc.

Toutes les propositions sont les bienvenues

N’importe qui peut participer, que vous soyez un habitant, individuel ou en collectif, une association ou encore une structure, alors n’hésitez plus et laissez place à votre imagination ! Un cahier des charges composé d’un « cahier d’inspirations citoyennes » et éléments techniques et juridiques sera créé. Une seule limite est imposée : respecter l’intégrité des lieux. Rien d’insurmontable donc ! Et c’est au printemps 2018 que vous, les Nantais, allez voter pour choisir le projet qui vous plaira le plus.

Redécouvrez les espaces nantais oubliés

Cette opération vient tout juste d’être lancée, donc pour le moment il est possible de découvrir virtuellement des lieux à réinventer, mais à partir du 30 septembre vous pourrez vous déplacer, réellement cette fois-ci, pour visiter ces endroits. L’occasion en attendant de partager vos témoignages, vos souvenirs, concernant ces différents espaces.

Vous pourrez trouver davantage d’informations sur le site internet de la ville de Nantes, mais aussi sur le site du dialogue citoyen entre Nantais. En effet, ce genre de pratique est chose commune à Nantes, les habitants sont régulièrement appelés à participer aux changements et aux réflexions communes. Un bon moyen de lier encore plus les Nantais à l’avenir de leur ville.

Fin des articles