Manspreading : luttons contre ces hommes qui écartent les jambes dans le métro

Tout ceux qui prennent le métro ne peuvent échapper à ce phénomène dérangeant, dénommé "manspreading" - soit le fait pour les hommes d'écarter leurs jambes lorsqu'ils sont assis dans les transports en commun, sans se soucier de ce qu'on pourra en penser. A Madrid, face à une indignation grandissante, des mesures commencent à être prises. Un mouvement qui pourrait bien venir jusqu'à nous. 


Parce qu'il y en a marre de voir des mecs prendre une place folle en écartant leurs jambes pépouze, la municipalité madrilène a décidé de prendre les choses en main. Mi-juin, une vignette représentant un homme les jambes écartées et une grosse croix rouge pour signifier l’interdiction apparaîtra dans tous les autobus de Madrid.

Le 6 juin, le parti Podemos a déposé un projet de loi devant le parlement de la région de Madrid, proposant que cette campagne soit étendue à toute la région et à tous les types de transports.

Il y a quelques mois, le collectif féministe espagnol Mujeres en Lucha avait lancé une pétition, accompagnée du hashtag #MadridSinManspreading pour lutter contre cette pratique.

En France, le collectif Osez le féminisme avait lancé le hashtag #Takebackthemetro en 2014 et publié un visuel. Malheureusement, la RATP ne semble pas avoir saisi le message. Peut-être que cette fois-ci sera la bonne ?!