Un lieu a été choisi pour l'Arbre aux Hérons !

Youpi ! On craignait que l'incroyable projet des Machines de l'Île ne se fasse jamais, faute de moyens. Pourtant, ce jeudi, Nantes Métropole a donné le feu vert pour la construction de l'Arbre aux Hérons. Son futur emplacement a été choisi, aussi majestueux que l'arbre : l'ancienne carrière Miséry.

L'ancienne carrière Miséry, dans le quartier du Bas-Chantenay, était en friche depuis 1985. Sa réhabilitation rencontre - avec succès - le projet extraordinaire des Machines de l'Île : l'Arbre aux Hérons ! Dans ce jardin extraordinaire de 3,5 hectares, site emblématique de l'ère industrielle nantaise, l'Arbre aux Hérons devrait trouver sa place. En parallèle, un jardin extraordinaire sera créé, notamment grâce au micro-climat propre à la carrière, qui permet d'y faire pousser des plantes originales. 

La construction de l'Arbre aux Hérons devrait prendre au moins 5 ans, le projet ne verra donc pas le jour avant 2021. Son coût est estimé à 35 millions d'euros, un budget équivalent aux estimations des retombées économiques de ce site touristique. L'Arbre aux Hérons devrait donner à Nantes une visibilité mondiale. 

À quoi va ressembler l'Arbre aux Hérons ?

Avec ses 50 mètres d'envergure et ses 35 mètres de haut, l'Arbre aux Hérons permettra d'avoir une vue imprenable sur Nantes, juste au pied du Musée Jules Verne. Environ 400 personnes devraient pouvoir déambuler en même temps sur l'arbre métallique. L'arbre comprendrait 22 branches, végétalisées, reliées entre elle par des passerelles et des échelles. Au sommet de l'arbre, les visiteurs pourront embarquer à bord des hérons, comme c'est le cas pour la version visible dans la galerie des Machines. Une fois à dos du héron, les passagers effectueront un vol surplombant la ville. Grâce à cet arbre majestueux, les Machines de l'Île devraient dépasser le cap du million de visiteurs ! Vivement 2021 !

arbre-aux-hérons-projet

Fin des articles