SURPRISE : les prix de l’immobilier continuent de flamber à Nantes !

  • Alice T
  • News
  • Publié le 5 Janvier 2022 à 08h45
RossHelen

Entre novembre 2020 et novembre 2021, la Fédération Nationale de l’Immobilier (Fnaim) annonce une hausse de 8,7% pour le prix du m² dans la cité des ducs de Bretagne. Nantes est à présent la 7ème métropole la plus chère (elle se plaçait au 9ème rang en 2016).

En novembre 2021, le prix de vente au m2 était de 4 231 euros en moyenne pour un appartement ou une maison à Nantes (Loire-Atlantique). Le centre-ville et le quartier Saint-Félix ont déjà franchi cette barre symbolique des 4 000 euros le m2 et les quartiers périphériques n’en sont maintenant plus très loin, d’après le baromètre Hosman.

Au début du mois de décembre dernier, le quartier Bellevue-Chantenay affichait un prix au m2 moyen de 3 817 euros tandis que Breil-Barberie atteint 3 900 euros au m2.

Quel investissement locatif réaliser en 2022

Nantes est de plus en plus attractive avec 9000 nouveaux habitants par an, elle est touristique et proche de la capitale, elle attire forcément de nombreux acheteurs et investisseurs, même depuis la crise sanitaire. Par conséquence la demande est bien plus forte que l’offre et donc les prix de l’immobilier flambent (la pandémie y est pour quelque chose comme les chantiers de nouveaux immeubles ont été retardés).

Bonne nouvelle pour les acheteurs

Il y a tout de même des chiffres positifs, l’indice de tension immobilière (ITI) qui est de 0%. Il y a donc autant d’acheteurs que de biens à vendre, alors le marché est équilibré et les prix finissent enfin par se stabiliser.

En moyenne dans le département, la Fédération Nationale de l’Immobilier annonce une hausse de 11,3 % des prix de l’immobilier (bien au-dessus de la moyenne nationale qui est de 7 %).
En cinq ans, la hausse est de 41,1 %

Fin des articles