Des microbes d'un genre inconnu découverts sur nos téléphones

Vous les manipulez tout le temps et partout, parfois même jusqu’aux toilettes. Mais avez-vous déjà compté le nombre de fois par jour où vous consultez votre portable ? N’essayez pas, c’est assez flippant. Surtout quand on sait que des millions de bactéries vivent dessus. Beurk.


Vous touchez la barre du métro, votre ordinateur au travail ou la poignée des toilettes et tout ça sans vous laver les mains. Pourtant, nos journées sont rythmées par ces brefs et répétitifs moments sur nos téléphones. Conséquences : ils sont littéralement infestés de microbes en tout genre, capables de nous transmettre diverses infections. Pire, neuf branches de vie bactérienne inédites appartenant à une "matière noire microbienne" ont été découvertes par des chercheurs. Ça fait froid dans le dos…

Nos smartphones sont tellement sales que le chercheur Jonathan Eisen a découvert neuf nouvelles espèces de microbes ! Plus précisément, 10% des échantillons prélevés sur des mobiles contenaient de l’ADN de bactérie appartenant à ce que les chercheurs appellent la "matière noire microbienne", une classe d’organisme extrêmement rare et très difficile à cultiver en laboratoire, explique New Scientist.

Un cellulaire, manipulé par des mains pas toujours propres, comporte donc davantage de bactéries de peau que n’importe quel objet (même la cuvette des toilettes !). En cause ? La chaleur générée par le téléphone. Le meilleur moyen pour ne plus être envahi par les microbes est donc de se laver les mains et de nettoyer régulièrement son smartphone. Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Fin des articles