Coronavirus : le Warehouse lance un appel aux dons pour rester ouvert

C'est depuis le vendredi 13 mars 2020 déjà que les discothèques et boites de nuit françaises ont fermé leurs portes dans le cadre de la pandémie mondiale du Coronavirus. Les établissements nantais n'ont pas dérogé à la règle, et mois après mois malgré les aides les factures s'accumulent. Avec une date de réouverture encore incertaine, ils ont besoin de vous.

Alors qu'elles sont fermées depuis le 13 mars et qu'elles sont parmi les seuls établissements à n'avoir pu rouvrir depuis cette date, les discothèques naviguent à l'aveugle mais souhaitent continuer à tenir le cap. A Nantes, le Warehouse vient de lancer un appel aux dons auprès de sa communauté afin de continuer à survivre en attendant de voir le bout du tunnel.

En mars, avril et mai dernier, ils n'ont pas reçu la moindre aide du gouvernement malgré des charges fixes de 70 000€ par mois. Depuis juin, ils reçoivent 15 000€ mensuels, ce qui est loin de couvrir leur loyer de 55 000€. Pertes et dettes s'accumulent, et Simon, Quentin et Philippe (les trois propriétaires du Warehouse) ont eu recours au Prêt Garanti par l'Etat (PGE). Un prêt qu'il faudra évidemment rembourser à l'issue de la crise.

Le Warehouse a besoin de vous

Ils viennent de lancer sur leur site internet un appel aux dons pour que chaque personne qui souhaite voir le Warehouse rouvrir un jour puisse ajouter sa pierre à l'édifice. En remerciement, chaque donateur pourra inscrire son nom dans l’histoire du Warehouse avec le “mur des donateurs” qui sera installé au cœur du Warehouse dès la réouverture.

Fin des articles