Un français invente le billet de zéro euro et fait un énorme carton

En 2015, l'inventeur Richard Faille a lancé un billet de zéro euro. Un vrai billet de banque fabriqué dans les règles de l'art que les touristes et collectionneurs s'arrachent depuis.

Inveteur de la célèbre médaille souvenir à l'effigie des plus grandes villes du monde (en partenariat avec la Monnaie de Paris qui a depuis racheté la société), l’Auvergnat Richard Faille ne s'est pas reposé sur ses lauriers après sa première invention lucrative. En 2015, ce dernier imagine un billet de zéro de qualité égale aux billets traditionnelle. « J’aurai pu faire appel à un imprimeur lambda, les choses auraient été beaucoup plus simples, mais je voulais un vrai billet, répondant aux mêmes caractéristiques qu’un billet de banque, et donc imprimé par un fabricant de billets officiel ! » affirme Richard.

Après de nombreuses négociations, le billet de 0 euro voit le jour et est vendu 2€ en Europe, entre 2 et 3€ dans les pays non-européens. Le billet répond à toutes les caractéristiques d'un vrai billet : numérotation, transvision, éclairage UV et filigrane. Un billet imprimé par l'un des leaders mondiaux de l'impression de banque, accrédité par la Banque centrale européenne elle-même. Très vite, l'invention rencontre un énorme succès : « c’est le souvenir le plus vendu sur tous les site où l’on est installés », explique l'inventeur. Parmi ses clients les plus prestigieux, la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe ou encore la dune du Pilat. Prochaine étape : faire rentrer le billet zéro chez Disney où l’argent reste encore banni…

Fin des articles