Bientôt une piscine sur les bords de Loire ?

© Berlin Badeschiff, Sören Kusch - Commons wikimedia

Arrêtez tout. Ceci est peut-être la meilleure nouvelle du siècle, de l'année ! Une étude de faisabilité d'une piscine en bord de Loire serait actuellement en cours. Il s'agit de l'un des projets retenus dans le cadre du Grand débat « Nantes, la Loire et vous ».

Afin de développer l'offre de pratiques sportives et de loisirs existant, une étude serait actuellement en cours sur la faisabilité d'une piscine en bord de Loire. Cette proposition avait été effectuée dans le cadre du Grand débat « Nantes, la Loire et vous ». D'après nos confrères de Presse Océan qui auraient réussi à se procurer un document descriptif de l'étude, le périmètre visé serait situé entre la gare et le Bas Chantenay. 

L'avenir de la piscine Léo Lagrange en jeu

Cependant, cette étude ne se contente pas d'envisager une nouvelle piscine en bord de Loire, il remet aussi en jeu l'avenir de la piscine Léo Lagrange, qui est, pour l'instant, le seul équipement à proposer deux bassins de 50 mètres et qui est très fréquentée par les clubs de sport et les établissements scolaires. L'étude est donc forcée de prendre en compte les politiques publiques des sports et de la réussite éducative, qui mettent l'accent sur l'apprentissage du « savoir nager » et le développement et l'encouragement des pratiques sportives libres. 

Ainsi, l'étude porterait sur deux possibilités d'équipements :

  • Une piscine récréative en bord de Loire, sur barge, sur un modèle semblable à la piscine Joséphine Baker à Paris, l'équipement aquatique de Berlin Badeschiff ou un équipement aquatique sur berge qui proposerait des bassins de formes variées
  • Un équipement aquatique avec des bassins de 50 mètres qui permettrait d'organiser des compétitions au niveau national. Cet équipement proposerait aussi des bassins de plus petites tailles pour la pratique du grand public, des scolaires et de loisirs. Ces bassins pourraient être couverts ou extérieurs, avec par exemple des bassins nordiques, comme à la piscine du Wacken à Stasbourg.

À suivre de très très près.