Le musée d'Histoire à la recherche d'objets sur l'adolescence des Nantais

  • Lou
  • Expo
  • 10/05/2017
© Appareil Kodak Brownie Flash. Cet appareil à boitier en bakélite a connu un immense succès commercial en France dans les années 1950, début 1960. Pierre C. le donateur l’a reçu en cadeau vers 1959.

Dans le cadre de l’exposition « Grandir à Nantes au 20ème siècle » prévue pour 2020, le musée d’Histoire de Nantes appelle les Nantais à collecter différents objets représentatifs de l’adolescence au 20ème siècle.

collecte, chateau, musée, nantes, patrimoine© boulevard Pasteur 1960

Rassembler les objets témoins de la « culture jeune » des années 50

La collecte a été lancée par le musée en janvier 2015 afin d’amasser les objets incontournables de l’enfance au 20ème siècle, mais l’année 2017 est celle de l’adolescence et tout un tas de souvenirs et objets de toutes sortes sont recherchés.

Tout d’abord des objets représentatifs de la première partie du 20ème siècle avec l’école, la religion ou les différents mouvements de jeunesse ; et ensuite des objets témoins de l’émergence de la « culture jeune », c’est-à-dire : un premier poste de télévision, des places de concert, des premiers 45 tours et tourne-disque, un transistor, un magnétophone et un walkman, une guitare, des souvenirs de cinéma et des maisons de quartiers, un premier appareil photo et des photographies de lieux incontournables des rendez-vous entre copains (cafés, bords de Loire, piscine, patinoire…), les indispensables du look ado (jeans, jean déchiré, polo, tee-shirt, blouson de cuir, minijupe…), des journaux lycéens, magazines et posters.

Des objets témoins de toutes les premières fois sont aussi recherchés : cigarette, alcool, permis de conduire, argent de poche et compte en banque, tatouage, sexualité, scooter et solex ; ou encore des traces des pratiques sportives des Nantais : la voile et le canotage, la gymnastique (illustrée par la Nantaise), le vélo, ainsi que, le football, et le basket-ball (de l’Hermine et la Similienne).

collecte, chateau, musee, nantes© mi-carême 1948

Un moyen de réunir des objets mais aussi des gens

La collecte permet d’enrichir grandement le patrimoine culturel de Nantes. Le musée d’Histoire a commencé à utiliser cette technique pour la première fois en 2009 lors de l’exposition « Peut-on liquider mai 68 ? » et qui avait permis de rassembler 1500 objets. La collecte est aussi un moyen d’impliquer les Nantais dans le patrimoine de leur ville, ils ressentent un devoir de mémoire. Elle permet aussi de faire en sorte que les Nantais s’approprient leur musée.

Une opération plus ou moins similaire avait aussi été réalisée au Lieu Unique en 1999. Nommée « Le Grenier du Siècle », l’opération avait récolté puis entreposé plus de 16 000 objets qu’il sera possible de découvrir en 2100. Un bon moyen de donner une nouvelle utilité à des objets dont on ne se sert plus !

Contactez Aurélie De Decker, la resposnsable du service de la Conservation au :
02 51 17 49 00 ou collectegrandir@chateaunantes.fr

Château des Ducs de Bretagne
4, place Marc Elder - Nantes
Ouvert de 10h30 à 18h, fermé le lundi
1er juillet - 31 août : 10h-19h tous les jours