Expression(s) décoloniale(s) #2, l'expo évènement qui libère la pensée et conjugue le passé au présent à Nantes

  • Agathe S
  • Expo
  • Publié le 19 Mai 2021 à 14h41
© David Gallard - Romuald Hazoumè, Pièce Montée

La ville de Nantes revient sur son passé, et propose un nouveau regard sur la Traite atlantique à travers sa biennale « Expression(s) Décoloniale(s) », à découvrir au musée d'histoire de Nantes situé au sublime Château des Ducs de Bretagne du 19 mai au 14 novembre 2021. 

Premier port négrier de France, la ville de Nantes a été un lieu clé dans la Traite atlantique et de l’esclavage. A travers cette seconde édition de la biennale Expression(s) Décoloniale(s), le musée d’histoire de Nantes a décidé d’assumer son histoire, et de s’engager dans de nouveaux combats présents et à venir.

Le Topo

Cette expo, c’est une invitation à décoloniser sa pensée grâce à un dialogue entre regards européens et africains sur cette histoire commune. Romuald Hazoumè, proposera un regard artistique sur cette histoire de la traite, et de l’esclavage. Porteur de sa culture béninoise, et des traditions qui l’ont bercées, il se définit comme un artiste « itinérant ». Véritable remise en question de l’homme, de ses pratiques, et de l’actualité, les oeuvres de Romuald Hazoumè ne laissent pas indifférent.e.s, et déconstruisent nos certitudes. Elles dialogueront avec la collection permanente du musée, pour une expérience inédite. On découvrira également un discours historique sur ces évènements à travers les travaux de Gildas Bi Kakou, historien Ivoirien. Il nous apportera un regard nouveau sur cette histoire passée, notamment grâce aux conclusions de ses travaux universitaires. L’occasion de revenir sur l’importance de la transmission et de la tradition orale dans les cultures africaines, pour comprendre les conséquences de l’histoire.


©David Gallard - Romuald Hazoumè, Osa Nla 

Pourquoi c’est cool

Cette expo, on l’attend avec impatience, parce que c’est l’occasion de porter un regard nouveau sur une histoire lourde. On décolonise notre pensée, et on déconstruit idées reçues et certitudes. Plus qu’une simple exposition, « Expression(s) Décoloniale(s) » s’impose comme une biennale dans laquelle on se rencontre, on se questionne, et on agit. On n’est plus de simples visiteurs, mais on devient acteurs de cette expérience itinérante, qui se déroule dans un lieu d’exception, le Château des ducs de Bretagne.

© David Gallard - Romuald Hazoumè, Petrol Cargo

Infos pratiques

Château des ducs de Bretagne - musée d’histoire de Nantes - 4, place Marc Elder, 44000 Nantes
Du 19 mai au 14 novembre 2021
Plus d’infos

Fin des articles