La guerre entre ceux qui aiment et qui détestent la coriandre

Utilisée pour créer des huiles essentielles, des produits cosmétiques ou comme épice aromatique qui embaume salades et plats chauds, la coriandre divise l'opinion publique, au point de briser des amitiés.

La coriandre est une plante aromatique composée de petites feuilles vertes dentelées réputée pour faciliter la digestion et rafraîchir les plats. Mais certains préfèrent rester sur leur faim, n’appréciant pas du tout son goût particulier. 

Le compte Facebook I Hate Coriander réunit les "coriander haters" en leur proposant d’acheter des goodies qui affichent leur opinion négative sur l’aromate. Le groupe réunit de nombreux memes où l’on peut apercevoir des sachets de coriandre jetés à la poubelle (pas très écolo comme message...), des tatouages «  I fucking hate coriander » et autres incitations à la haine, contre la coriandre.


Pourquoi déteste-t-on autant la coriandre ?

En fait, si on reproche à la coriandre une odeur et un goût de savon, c’est peut-être parce que tous deux comprennent de l’aldéhyde, un composé organique, auquel certaines personnes sont plus sensibles que d’autres.

Le phénomène de haine contre la coriandre a pris une ampleur impressionnante, attirant l’attention des études scientifiques et des réseaux sociaux. La revue scientifique Flavour annonce en 2012 que le gène OR6A2 prédéfinirait génétiquement notre incapacité à apprécier la coriandre. 

Culturellement, l’épice est utilisée dans les cuisines traditionnelles sud-asiatiques, latino-américaines et moyen-orientales où le taux de personnes n’aimant pas la coriandre tourne autour des 5% seulement. Au contraire, 17% des Européens et 14% des Africains ne portent pas l’aromate dans leur cœur.


Team coriandre

Comme nous vivons dans un monde de contradictions, un groupe intitulé I love Coriander a également vu le jour sur Facebook. Il s'agit du parfait opposé du premier compte, avec des memes vouant un culte à la plante aromatique et ventant les mérites de tout produit qui en contient.

Et il y a de quoi l'apprécier : elle facilite la digestion et est riche en antioxydants et vitamine K. Elle lutte également contre les migraines en amenuisant la fermentation des aliments lors de la digestion.

La coriandre permet également de lutter contre le diabète et de masquer les odeurs en cuisine et dans les produits pharmaceutiques. Pour profiter de tous ses bienfaits, le mieux est de la consommer fraîche : pour cela, on choisit des branches aux feuilles bien vertes qui n'ont pas fléttris ni jaunis.

Au moins, il y en a pour tous les goûts !

Fin des articles