5 actions inattendues pour réduire le réchauffement climatique

Alors que la sixième extinction de masse est en cours, nous devons faire des changements rapides et sans précédent dans nos habitudes pour sauver la biodiversité de la planète et empêcher la hausse du réchauffement climatique. Pour contrer ce désastre écologique, voici le top 5 des actions complétement WTF.

1. Amincir les nuages

Pour faciliter le refroidissement de l’atmosphère, deux scientifiques ont eu la drôle d’idée d’amincir les nuages. Pourquoi ? Tout simplement parce que la Terre réfléchit une partie du rayonnement qu’elle reçoit du Soleil et cette énergie est stoppée par les nuages dans la haute atmosphère. Amincir les nuages laisserait donc passer plus de radiations et permettrait de refroidir considérablement l’atmosphère. Reste à savoir comment réduire les nuages…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Biobakt Polska (@biobakt) le


2. Transformer la pollution en carburant

Quoi de mieux que de transformer la pollution en carburant, plutôt que de tout simplement réduire notre consommation ? L’université Goethe de Franckfort a développé une nouvelle technique permettant de transformer le dioxyde de carbone en carburant. « Pour cela, les chercheurs utilisent des bactéries qui convertissent le CO2 et produisent de l’éthanol », explique L’Obs. Grosso modo, ils transforment génétiquement les bactéries en carburants. Mais il ne faut pas oublier que ce nouveau carburant va émettre à son tour des gaz à effet de serre et polluer notre air. « De la pollution recyclée, en quelque sorte ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rebecca Clyburn (@pollution.air_) le


3. Projeter du soufre dans la stratosphère

Durant les grosses éruptions volcaniques, des tonnes de soufre sont projetées dans le ciel, faisant obstacle aux rayons du soleil et provoquant un refroidissement. Les chercheurs essaient donc de reproduire la même chose mais artificiellement. Le problème ? Le soufre pourrait provoquer un réchauffement encore plus rapide…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Aventure&Volcans (@aventurevolcans) le


4. Enterer la pollution

Encore une manière "simple" de se débarrasser du CO2. D’après les études, mélanger du gaz carbonique à l’eau et l’injecter sous terre peut le convertir en minéraux. Il faudrait environ deux ans pour que la métamorphose se produise. En espérant qu’elle n’agrave pas la situation de la planète…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par FORTY A&M LLC (@forty_am_llc) le


5. Travailler seulement 9h par semaine

D’après une étude réalisée par Autonomy, nous devrions réduire drastiquement notre temps de travail pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique. Car, en restant chez soi, on passerait moins de temps en voiture pour les déplacements quotidiens, on consommerait moins de biens et de plastique, et surtout, on enverrait beaucoup moins de mails (un petit geste beaucoup plus polluant que le trafic aérien). Grosso-modo, on utiliserait moins de ressources. En travaillant 9h par semaine, on pourrait donc maintenir la planète sous le seuil critique de 2°C du réchauffement climatique. « Devenir une société verte et durable nécessitera un certain nombre de stratégies, dont la mise en place d’une semaine de travail plus courte », explique Will Stronge, directeur d’Autonomy. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire…

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par design-dautore.com (@design_dautore) le

Fin des articles