Vidéo : la recette des œufs mayo élue meilleure du monde

  • Zoé Stene
  • Recettes
  • Publié le 1 Décembre 2020 à 15h16

C'est à Paris au mythique Bouillon Pigalle, qu'on trouve les meilleurs œufs mayonnaise au monde dixit l’Association pour la Sauvegarde de l’Oeuf Mayonnaise. Aujourd'hui, on partage avec vous son incroyable recette secrète des œufs mayo qui ont fait sa réputation. Une bonne petite entrée à déguster sur son canapé !

Dans la vie "normale", on vient manger une soupe au pistou absolument incroyable à peu près trois fois par semaine (au moins), dans un décor de brasserie moderne. En entrée, les poireaux vinaigrette sont à tomber et, pour les fans d’œufs mayo, sachez que non seulement ils ont été élus les meilleurs du monde l'année dernière mais qu'en plus, il est possible de les déguster pour la modique somme de 1,90 €, ce qui en fait les œufs mayo les moins chers de Paris ! 


Des œufs mayo signés Clément Chicard

Chef du Bouillon Pigalle, Clément Chicard a décroché l'année passée le titre de champion du monde de l'œuf mayo. Outre « une bonne qualité d'œuf, une belle moutarde, du vinaigre de Xéres et de l'huile d'arachide pour la mayonnaise, le secret, c'est beaucoup d'amour », confie le chef au micro de BFM Paris. En attendant de pouvoir y goûter, le chef vous propose de les cuisiner chez vous en suivant sa recette, en toute simplicité.


La recette

Pour réaliser la mayonnaise, émulsionnez le jaune d’œuf avec la moutarde et l’huile de pépin de raisin (ou de tournesol) versée en filet de façon lente et régulière. Faites tiédir le vinaigre, ajoutez le sel et le poivre et mélangez pour les dissoudre. Versez sur la mayonnaise en continuant à fouetter. Faites cuire les œufs pendant 7 minutes. Coupez les œufs en deux, ajoutez la mayonnaise, un tour de poivre et du persil ciselé.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bouillon (@bouillonpigalle)

Sinon, ils sont aussi dispos en livraison ou à emporter sur leur propre plateforme Bouillon Service... Bon app' les Bonbons ! 

Fin des articles