Les expressions de beauf à bannir une bonne fois pour toutes

"Faut pas pousser mémé dans les orties" hé hé hé ! STOOOP ! S’il vous plaît, on vous le dit, vous le redit et on vous supplie même d’arrêter avec ces expressions qui nous hérissent le poil et nous percent les tympans. On a tous ce petit côté beauf qui ressort de temps en temps, et on n’y voit d’ailleurs aucun inconvénient, mais SVP pour le bien-être de tous, ARRÊTEZ les tue-l’amour et autres massacres de la langue française !


Les horripilantes

LOL à l’oral. Terminé, adieu, Nabila sort de ce corps ! Le Laughing Out Loud c’est par message ou rien. Et on ne parle même pas de ceux qui osent le faire avec les mains... Là malheureusement, on ne peut plus rien faire pour vous. 

Allo ? À l’huile ! Honnêtement, je raccroche direct.

Quoi de neuf ? RIEN OK ! Demande-moi comment je vais, je serais peut-être plus à même de te répondre.

Merki ! AAAAH, en plus on voit très bien ce petit air mignon que tu prends en le disant avec cette petite voix ridicule. Mais sache qu’on a qu’une envie, c’est de reprendre ce qu’on vient de te donner.

Voili voilou. Les kikou love c'est terminé ! 

Quelle heure est-il Madame Persil ? 9h15 Madame Placard... C’est bon, c’est bon, on a compris, pas besoin de te donner tant de mal. 

Jsuis pas raciste, j'ai un ami noir. Tu veux une médaille ?

J’y go... d’agneau ! Wah la vache, faut le vouloir pour la sortir celle-là !

L’alcool c’est de l’eau. Oh yeah, et là ça insta, et ça twitt, et ça story et ça hashtag et juste arrête stp !

À plus dans l’bus. À plus tout court ! 

T'as trouvé les clefs ? Pourquoi ? Pour fermer ta gueule, lol ! En fait, rien ne va, inutile donc de tergiverser sur la question.

Il est où mon manteau ? Dans ton cul, au fond à gauche. Ah merci pour le tip, je vais aller regarder du coup...


Les expressions les plus entendues

On a du pain sur la planche dis donc. Contente-toi de « on a beaucoup de travail » c’est tout aussi bien ! 

En avant Guingamp ! Les footeux c’est out, les maillots de foot s’auto-suffisent à la beaufitude !

J'dis ça, j'dis rien. Dans ce cas tais-toi, ça vaut mieux.

J'te laisse revenir vers moi. Faisons comme ça oui, faisons comme ça. Ou sinon, ne reviens pas du tout.

Santé, mais pas des pieds. Mais pourquoi nous infliger ça ? Trinquer c’est censé être un moment sympa !

Tu vas pas nous chier une pendule. Ça risquerait de ne pas être très agréable...

On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière. Ah bah non Claude, faut pas pousser mémé dans les orties pardi ! 

Pastis par temps bleu, pastis délicieux. On rajoute une petite pétanque et l’accent du Sud et là on tient le gros lot !

J'ai les dents du fond qui baignent. Grande, grande classe !

Et puis juste quelques autres, pour le (dé)plaisir :

T'as faim ? Mange ta main et garde l'autre pour demain.

Y'a pas à tortiller du cul pour chier droit.

T'as chié dans la colle, mon gars. 

Il a le cul bordé de nouilles celui-là.

Y'a une couille dans le potage.

Ça rentre par une oreille et ça ressort par l’autre.

Être dur de la feuille


Les expressions spécial cul

Toujours classes et glamour, un vrai tue-l’amour ! On évitera de les développer...

Je t’encule Thérèse.

Baisse ta culotte, c'est moi qui pilote.

J’lui mettrais bien un p’tit coup de poliche.

Elle a les yeux qui crient braguette.

Tu veux du pain ?  

J'en ferais bien mon quatre heures.


Les expressions spécial caca

Quelle imagination débordante pour annoncer au peuple que l’on souhaite déféquer ! Impressionnant ! Mieux vaut ne pas trop s’étendre sur le sujet non plus...

J'ai le cigare au bord des lèvres.

Y'a Kirikou qui va sauter du plongeoir.

Je vais couler un bronze.

Je vais démouler un cake.

J’ai l’arrière-train qui siffle.

Je vais parachuter un gothique.


Les expressions spécial prénoms

Les Cimer Albert, Merci mon kiki, à l’aise Blaise, tranquille Émile, il va falloir nous expliquer leur intérêt...


Les répliques de film

Il y a prescription ! Une bonne fois pour toutes, on vous le dit, c’est "malaisant" !

Vous voulez un whisky ? Oh juste un doigt. (La cité de la peur)

Salut ça farte ? (Brice de Nice)

Cours, Forrest, cours !  (Forrest Gump)

On n'est pas bien là ? (Les Valseuses)

Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation... (Asterix et Obélix mission Cléopâtre

OKKKKAYYYYY ! (Les Visiteurs)


Les fautes de français

Au jour d’aujourd’hui. Non, non, ça ne se dit pas, non. Tu ne vois pas comme une petite redondance par hasard ?

Je monte en haut. Ah, je croyais que tu allais monter en bas.

Une amie à moi. C’est marrant, on pensait que c’était l’amie de Ginette. Une de mes amies, c’est quand même mieux, tu ne crois pas ?

Si j’aurais su j'serai pas venu. Là, y'a même plus de débat possible, à part te rabâcher qu’il faut revoir tes cours de français, on ne peut plus rien faire pour toi.

Je vais au coiffeur. On termine par le plus exaspérant, le plus terrible, le plus irritable, le plus horripilant, le plus crispant, bref le PIRE ! Par pitié on ne va pas "au médecin" ou "au coiffeur" mais CHEZ CHEZ ET CHEZ !


Ouais on est un peu tendu comme une crampe là Natasha, on admet, mais fallait que ça sorte ! Spéciale cace-dédi pour le Bonbon : c'est bon ? non c'est bonbon ! Allez ciao !

Fin des articles