C'est officiel : les trottinettes électriques seront interdites sur les trottoirs

Anne Hidalgo a annoncé aujourd’hui que les trottinettes allaient désormais devoir stationner sur la chaussée, ou sur les places déjà utilisées par les voitures et les deux-roues motorisés.


C’est la fin d’une ère. Chères trottinettes, vous devenez un engin roulant comme les autres…

Les trottinettes électriques apparaissaient en libre-service il y a un an dans les rues de Paris ; le succès a été fulgurant et a entraîné bon nombre de casse-têtes… dont des accidents qui ont attisé la haine des cyclistes et piétons, puis enfin celle des automobilistes. En tout juste quelques mois, la trottinette s’est fait beaucoup d’ennemis.

Cette fois ça y est, c’en est trop pour Anne Hidalgo, elle veut l’adoption d’une loi pour « réguler le transport en libre-service ».

En attendant que la loi soit effective, la maire de Paris demande aux opérateurs de « ne pas augmenter leur flotte ».


Baisse de vitesse

Les trottinettes ne pourront donc plus se garer à la sauvette sur le trottoir, mais devraient aussi voir leur fameuse vitesse restreinte… C’est un peu ce qu’on leur reproche le plus : être trop rapides. Si bien qu’on ne les voit pas tout le temps arriver. Les opérateurs seront peut-être contraints de brider leur vitesse à 20 km/h, voire 8 km/h pour les passages piétons.

Trottinetteurs notoires : à vos codes de la route !

Fin des articles