Tu peux désormais récupérer tes objets confisqués à l'aéroport

Chaque année, c'est le même refrain. Au moment de passer le contrôle de sûreté à l'aéroport, tu te fais choper le parfum que tu avais reçu en cadeau, ta p'tite paire de ciseaux fétiche, ton fer à repasser, ton frigo... bref, la liste est longue. Mais souris, malheureux ! Car grâce à un nouveau service, tu pourras désormais récupérer tes biens précieux. 


Cette brillante invention, c'est à Tripperty qu'on la doit. Une solution qui permet aux passagers de récupérer leurs objets saisis au contrôle. Mais alors, comment ça marche ? Une fois l'objet confisqué, le passager aura la possibilité de le récupérer en consigne dans l'aéoport (pour 10 €) à son retour ou bien de se le faire expédier par voie postale (15 € pour la France, 20 € en Europe et 30 € à l'international). 

©Chatree

Lorsqu'on apprend que le poids d'objets interdits saisi à l'aéroport de Paris Charles de Gaulle s'élevait à 14 tonnes en 2017, cette solution s'affiche comme une véritable avancée en termes de satisfaction client. Caroline David, cofondatrice de Tripperty, raconte dans une interview pour France inter qu'à Marseille, là où elle s'est implantée en premier, les boules de pétanque étaient retenues en masse tandis qu'à Nice, les fers à repasser avaient la cote. 

Voilà deux ans que le service existe, et il comptabilise aujourd'hui plus de 10 000 utilisateurs satisfaits. « Vraiment top ce service, il m'a permis de conserver le couteau que m'avait donné mon grand-père », raconte Pierre. 

Allez, plus d'inquiétude à avoir lorsque tu prendras l'avion !

Plus d'infos

Fin des articles