La première machine à désaouler, une technologie révolutionnaire

  • Zoé Stene
  • News
  • Publié le 18 Novembre 2020 à 10h38
Mads Mikkelsen dans Drunk (Thomas Vinterberg, 2020)

LE RÊVE. Et si en rentrant de soirée on passait par la case verre d'eau et machine à désaouler ? Des scientifiques ont mis au point une nouvelle technologie qui permet d'aspirer l'alcool hors du corps des personnes ivres. Coup d'œil sur une petite révolution.

Mise au point par une équipe canadienne de l'université de Health Network de Toronto, cette machine à désaouler risque bien de sauver nos lendemains de soirée. L'idée ? Placer un masque sur le visage qui se chargera d'aspirer hors de notre organisme une partie de l'alcool ingéré. 


Un processus d'hyperventilation

Lorsque l'on a picolé, le corps va évacuer l'alcool de plusieurs manières ; par le foie d'une part mais également par les poumons. En effet, en respirant simplement, le corps évacue une partie de l'alcool naturellement. C'est en partant de ce constat que l'équipe de scientifiques a imaginé créer une machine qui permettrait d'inspirer et d'expirer plus rapidement, afin de rejeter de plus grandes quantités d'alcool et donc de désaouler plus vite. Le masque, placé sur le visage, provoque l'hyperventilation recherchée grâce à un mélange de gaz, mais propage également une certaine quantité d'oxygène et de dioxyde de carbone pour éviter l'évanouissement dû à une respiration trop accélérée.


Désaouler 3 fois plus vite

Pour les besoins de la science, cinq hommes se sont prêtés à l'experience et ont été légèrement saoulés à la vodka. L'objectif ? Observer le temps dont les volontaires ont besoin pour baisser leur niveau d'alcoolémie d'abord sans masque puis avec. Résultat, ils ont désaoulé trois fois plus vite lorsqu'ils étaient équipés de la machine pendant une demi-heure que lorsqu'ils respirent naturellement, rapporte The Independent

Mais Clearmate n'a pas été développée pour nous éviter la gueule de bois, mais plutôt pour sauver les patients du coma éthylique ou toute autre intoxication alcoolique. En effet, selon M.Fisher, la machine peut également être utilisée sur des personnes évanouies car un tube peut être placé dans les poumons et l'appareil utilisé manuellement pour les aider à respirer.

Une volontaire montre comment la machine Clearmate fonctionne (University Health Network)

Fin des articles