Couvre-feu : ces 8 motifs vous autorisent à sortir entre 21h et 6h

  • La Rédac'
  • News
  • Publié le 19 Octobre 2020 à 12h18

Près de 2,1 millions de Parisiens ont découvert le couvre-feu ce week-end, mesure mis en place dès samedi face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader.

L’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes, la fermeture totale des bars et l'obligation du port du masque dans toute la capitale n'auront donc pas suffit à limiter la propagation du virus. Paris est contraint depuis samedi à appliquer un couvre-feu avec interdiction de sortir entre 21h et 6h du matin et ce durant six semaines

Quels motifs autorisent à sortir entre 21h et 6h du matin ? 

- Les déplacements entre le domicile et le lieu de travail ou de formation sous réserve de la présentation d'une attestation d'employeur.
- Les consultations et soins qui ne peuvent ni être assurés à distance ni être différés, mais aussi l'achat de médicaments ;
- Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d'enfants ; 
- Les déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ; 
- Les déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ; 
- Les déplacements pour participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative ; 
- Les déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ; 
- Les déplacements brefs, dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Quels sanctions en cas de non-respect du couvre-feu ?   

En cas de non-respect du couvre-feu, vous risquez plusieurs sanctions, dont la gravité s'accentue en cas de récidive. Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros passible de 6 mois d'emprisonnement.

Attestation à télécharger ici

Fin des articles