Running et tourisme ne font qu'un avec l'urban trail nocturne de Montpellier

© flopac87

Ce samedi 18 janvier aura lieu la 5ème édition de l'Urban Trail nocturne à Montpellier. On t'en dit un peu plus.

L'urban trail, kézako ?

Si t'es encore puceau dans le domaine de la course (ou fraîchement débarqué de la campagne), tu n'as peut-être jamais entendu parler de l'urban trail. L'idée, c'est de courir non pas sur des chemins excentrés, comme tu as peut-être l'habitude de le faire, mais au cœur même de la ville. Et il ne faut pas s'attendre à des routes toutes lisses et du bitume bien entretenu : ici, on te fera passer par des chemins tortueux, dans des rues pavées, des escaliers... Le but de l'urban trail, c'est de courir tout en découvrant le patrimoine de la ville. Du tourisme en courant : d'une pierre deux coups, quoi !

Une course dans Montpellier... de nuit

Et ce qui est encore plus spécial avec cette course, c'est qu'elle se déroule LA NUIT. (Oh, et pour l'anecdote, Montpellier est la première ville de France à avoir proposé un urban trail de nuit !) Le parcours commence à 19h devant l'hôtel de ville, place George Frêche ; et c'est parti pour 12 km en passant par la rue de l'Université, la place de la Comédie, l'Université de médecine, les jardins du Peyrou, la Tour de la Babote, ou encore les escaliers du Corum.

Un parcours aussi joli que musclé, donc. Parce qu'entre les changements de terrain répétitifs, les montées et descentes, les virages en tous sens, il va falloir s'accrocher. L'urban trail n'est pas une sinécure, et il est conseillé de s'entraîner en amont, principalement pour réussir à s'adapter à la polyvalence du parcours.

Il est possible de courir seul, à deux ou en relais (le participant courant 6km, avec un autre coureur qui prend le relais mi-parcours). 2500 participants sont attendus pour cette soirée très spéciale. Alors, seras-tu des leurs ?

Fin des articles