Réouverture des cinémas : on ne pourra pas se goinfrer de pop-corn ou de bonbons

Le 19 mai prochain marque enfin la réouverture des salles de cinéma. Roselyne Bachelot a précisé, hier lundi 3 mai lors d'une séance à l'Assemblée nationale, les conditions relatives à leur réouverture. Spoiler : vous ne pourrez pas manger de popcorn en regardant votre film.

Notre ministre de la Culture, Roselyne Bachelot nous en apprend encore un peu plus sur la vie, mais aussi sur les conditions de réouverture des salles obscures (s'applique aussi à "conditions", nldr) qui aura lieu le 19 mai prochain. 

 
Jauges réduites, okay... mais le pop-corn wesh ?!

Des jauges seront mise en place – sans surprise. Les cinémas pourront rouvrir à 35% de leur capacité d’abord, puis à 65% le 9 juin et enfin à 100% le 30 juin – c'est plutôt chouette. Attention... c'est là que ça se gâte. Dans un souci d’équité avec les restaurateurs qui ne pourront pas ouvrir leur salle intérieure avant un moment (et surtout dans un souci de ne pas retirer son masque en espace confiné), on ne pourra pas consommer de confiseries ou de pop-corn lors de notre séance de cinéma. Oui, cette nouvelle fera certainement l’effet d’un cataclysme dans vos cœurs. Aucune info quant à la fin de cette interdiction, mais on pourrait imaginer qu'elle interviendrait le 9 juin, date à laquelle les salles de restaurants pourront rouvrir.

On va simplement se réjouir de pouvoir à nouveau se rendre dans ces lieux culturels qui nous sont si chers et rattraper notre retard. À savoir qu’« environ 150 films français, 250 films étrangers » nous attendent, dont quatre avec Dany Boon (meilleure nouvelle). Ou pus sérieusement, Mandibules de Quentin Dupieux !

Fin des articles