Anga, ou l'excellence de la cuisine vapeur

© shutterstock

A deux pas de la place de la Canourgue, où trônera le nouveau Jardin des Sens des frères Pourcel, le four à vapeur d’Anga sublime les parfums d’une cuisine qui fait la jonction entre Méditerranée et Scandinavie.

C’est en 2015 que le restaurant a vu le jour, grâce à une envie commune de 3 chefs, 3 potes (Arthur, Pierre et Cyril), de créer leur propre restaurant. Cette envie aussi de proposer une cuisine et une ambiance qui leur ressemblent. Anga est à leur image, une adresse intimiste, nichée dans le vieux Montpellier, leur ville de cœur.

Lorsque l’on passe devant pour la première fois, on comprend qu’Anga est une adresse d’initiés. Loin du centre névralgique de l’Ecusson, on ne compte pas plus de 25 couverts. Mais aux heures des repas, la petite salle est toujours pleine. Alors que les odeurs nous invitent à jeter un œil au travers d’une immense baie vitrée, on découvre une lumière douce qui sublime les ombres des vieilles pierres apparentes.

Ces dernières sont ornées de quelques décorations sobres, alors que les matériaux bruts et le bois dégagent une simplicité chaleureuse. La cuisine a été complètement ouverte sur la petite salle pour que les chefs travaillent quasiment au contact des clients. Vous commencez à flairer le bon plan ?


Anga, Kezako ?

À ses prémisses, le concept culinaire était basé sur un four vapeur haute pression. Dans cet optique, les 3 chefs cherchaient alors un nom évoquant la vapeur... Mais autant dire que "à toute vapeur", "à voile et à vapeur"... Toutes ces expressions et puis ce mot "vapeur" ne les emballaient vraiment pas. Et puis, en se penchant sur le « Petit Larousse » suédois, ils ont découvert cette traduction : Ånga. C'était court, ça sonnait bien et puis ça reflétait aussi leur attachement à la philosophie culinaire scandinave... Locavore, saisonnière et végétale...

Voir cette publication sur Instagram

Passion légumes ????????????#vegetables #veggie #prep #yummy #healthy #restaurantanga #montpellier #earlymorning #fooding #despassionnés

Une publication partagée par mlleM (@mademoisellemootmoot) le


Une cuisine moderne et raffinée

Depuis Février, Cyril occupe seul la place de chef. En harmonie avec la cuisine moderne, il ne propose aucun produit en provenance du bout du monde. Chez Anga, on mange en majorité des produits locaux... Viandes d'Aveyron, du cantal, de catalogne, poissons de méditerranée et légumes provenant de producteurs, à maximum, cent kilomètres du Clapas.
Côté salle, on boit des vins sourcés par Léa, une sommelière expérimentée qui a une belle philosophie autour du vin. Petits domaines, biodynamie, natures, de l'Alsace à l'Aude en passant par la Loire, le Rhône et bien sur l'Hérault.

De belles références que l'on ne retrouve pas dans tous les restos montpelliérains. « Ah, on ne retrouvera malheureusement jamais une belle côte de bœuf grillée au feu de bois ni un saumon de Norvège ni de tomates en décembre », s’amuse Cyril (et finalement c’est pas plus mal !).


Menu surprise

L'ambiance est décontracté mais le service reste professionnel. « On veut que le client se sente un peu comme chez lui, mais en passant un moment à part ». Tout le monde est le bienvenu, cependant il ne faut pas avoir peur de la découverte culinaire, en se laissant aller au rythme des menus surprises. Le midi, vous aurez une carte au choix, plutôt bistrot tandis que le soir ce sera menu surprise un peu plus "gastronomique". Même si le chef n'aime pas ce mot.


Quand est-ce qu’on y va ?

On vient du mardi au vendredi pour le dîner et du mercredi au vendredi pour le déjeuner. À midi, le menu entrée /plat /dessert est à 23 euros, et comptez 20 euros pour le menu entrée/plat ou plat/dessert. Le soir, le menu surprise en 6 services est à 33 euros piur le tout végétal, ou à 45 euros pour l’omnivore. Il vous sera demandé au préalable quels ingrédients vous ne supportez pas, ou ne souhaitez-vous pas voir apparaître dans durant votre repas.

N’espérez pas débarquer à l’improviste et vous asseoir tranquillement. On vous conseille de réserver une petite semaine en avance pour avoir la chance de déguster ces belles assiettes. Notamment pour le soir.


Anga 19 rue du palais des Guilhem
34000 Montpellier
04 67 60 61 65

Mardi : de 20h à 21H 30
Mercredi à Vendredi : de 12H à 13H30 et de 20h à 21h30.

Fin des articles