Le Couperet, le paradis du barbecue fumé en plein coeur de Montpellier

© Le Couperet - Facebook

Le soleil revient et les week-end à rallonge sont l’occasion de se réunir autour de bons barbecues et de quelques bouteilles… Mais si vous voulez vraiment vous faire kiffer autour d’un barbeuk’ façon Texas, alors rendez-vous au Couperet !

Le Couperet, c’est un petit resto niché dans une vieille bâtisse montpelliéraine, au cœur du quartier Saint-Roch. Ambiance Cow-boy, mais pas Redneck pour un sous, ici on maîtrise l’art du fumage pour sublimer la viande. D’ailleurs, si vous vous baladez vers la rue des Teissiers et qu’une odeur de fumée vous fait gargouiller l’estomac, c’est que vous n’êtes pas très loin de l’unique SmokeHouse montpelliérain.



C’est quoi le délire ?

Un smokehouse est un lieu où toutes les viandes (ou poissons) sont fumées pour attendrir et parfumer le produit. Australie, Etats-unis, Angleterre ou Nouvelle-Zélande, cet art de viandard est un concept complètement anglophone... Concept que Fred et Etienne, propriétaires et créateurs du Couperet ont eu la chance de découvrir lors de leurs différents voyages ... « Le mec qui me formait, y’avait pas de question de températures ou d’horaires de cuissons » se rappelle Fred. « J’ai appris ça au touché ! On fume une clope, boit 2/3 bieres et puis tu touches le smocker. Si tes mains restent plus de 3 secondes collées sur le bordel, c’est que la température est bonne ». Là, on frise le Redneck.. Ou la poésie, au choix...

Amateurs de grosses bouffes et enfants du Clapas, ils décident d’importer le délire chez eux, où ils savent pertinemment que ce genre de resto n’existe pas. Pour se démarquer, les deux associés ont préféré nommé leur resto avec un nom « bien franchouillard », Le Couperet ! Un couteau de boucher avec une énorme lame, mais surtout un « Nom sorti du chapeau après un brainstorming fumeux », se rappelle Fred.


Qu’est-ce qu’on mange ?

Vous voulez en savoir un peu plus ? Allez, petit teaser…

- Règle numéro 1 du Couperet : jamais plus de 3 viandes au menu.
- Règle numéro 2 du Couperet : Des produits frais tous les jours pour ne rien garder dans les frigos, à la fin de la journée.
- Règle numéro 3 du Couperet : Pas de racisme. La viande provient de France, mais aussi des Etats-Unis. Oui mais c’est de la bonne.
- Enfin règle numéro 4 du Couperet : Tout est cuit au fumoir, à basse température.

Vous trouverez donc des Ribs de porc (dinguerie de malade), de l’agneau (fondant sous le palais), du canard (nom de dieu que c’est bon), et toutes sortes de viandes selon l'arrivage.


Vegan, n’ayez pas peur !

Et oui derrière ce concept de carnivore, se trouve aussi un cœur d’artichaut (putain le jeu de mots…). « Les vegans sont admis, tous nos accompagnements sont végétariens t’as vu », se justifie tant bien que mal Fred. « D’ailleurs on va démarrer les lundi végétarien, histoire de prouver qu’on est pas que des viandars ». Ah, là on commence à y croire.

Côté boisson, on boit essentiellement de délicieux whiskys du monde, mais aussi de magnifiques rhums et quelques mezcals de temps en temps. Mais le point fort, c’est la cave à bières ! Que des bouteilles artisanales, régionales et bio. Le vin n’est pas en reste avec des crus régionaux ou non, bio en biodynamie, nature ou non, mais toujours qualitatifs.




Le Couperet

3 rue des Teissiers Montpellier
Du lundi au dimanche
De 19h à 23h
Réservations https://www.facebook.com/LECOUPERETSMOKEHOUSE/

Fin des articles