Grosse fiesta régressive à Montpellier pour la génération Y

Après le succès de Stars 80, les producteurs remettent le couvert de la nostalgie avec une nouvelle tournée dédiée cette fois aux vedettes des années 90 (oui, on n'utilise plus du tout ce mot depuis). et Ça ressemble presque à une blague et pourtant ça n'en est pas une !

C'est bel et bien vrai, Séverine Ferrer animera les vingt-trois dates de cette improbable tournée Born in 90 qui fait une halte à Montpellier au Zénith le 14 novembre prochain. Non non, vous ne rêvez pas, on parle bien de l'animatrice de l'émission hebdomadaire Fan De, sur M6, voisine du célèbre Hit Machine de Charly et Lulu (tu as le générique dans la tête maintenant, ne nous remercie pas, c'est cadeau).

Des tubes uniques qu'on connaît encore par cœur et qu'on adore détester

Trève de bavardage, passons à ce qui nous intéresse ici, à savoir, la programmation ! Quels artistes ont bien pu signer pour cette aventure ? Ils sont nombreux, retombés dans l'oubli après des percées fulgurantes à coup de CD deux titres et de premiers albums vendus en masse. Ou dont on entend davantage parler dans les pages des magazines people que dans les charts français. C'est donc, dans le désordre, Larusso et son inoubliable « Tu m'oublieras » (on aime l'humour), Assia, Benny B et Tragédie que l'on va retrouver sur scène, accompagnés de dix danseurs et d'effets spéciaux. On y verra aussi une tripotée d'artistes issus de la « génération boys band ». On peut déjà citer Allan Théo, Frank des 2BE3, Chris de G-Squad, Moïz de Tribal Jam et les Worlds Apart (là par contre on ne sait pas qui est encore dans le game).

Des artistes qu'on aimera toujours

A leurs côtés, des artistes qui ont continué à produire et tourner, alternant succès et désamour du public. Ceux dont on n'a pas laissé les disques prendre la poussière et qu'on a peut-être même ramené dans notre premier appart'. On pense à Doc Gynéco, Menelik, Zouk Machine ou encore Princess Erika. Il faut l'avouer, ils ont marqué la puberté et l'adolescence de toute une génération, encore capable aujourd’hui de chanter à tue-tête « Ma mère est née là-bas, mon père est né là-bas. Moi je suis né i-ci dans la mi-sère et les cris... » ou encore « Ho ho ho, est-ce que tu m'entends, hey ho, est-ce que tu me sens, hey ho ». C'est l'occasion de se faire un genre de karaoké grandeur nature, en live, pour se faire un énorme trip nostalgique bien régressif. Et revivre tous ses moments de grâce, éprouvés en solitaire dans ta chambre, entouré.e de posters piochés dans Star Club, avec un déodorant à la vanille en guise de micro. Ça fait du bien parfois, faut pas juger.

Born in 90 @Zénith Sud
2733 avenue Albert Einstein
Jeudi 14 novembre 

De 20h à 00h – 39/59€
Plus d'infos

Fin des articles