Finalement, des festivals debout pourraient avoir lieu cet été

  • Lisa B
  • Festivals & Concerts
  • Publié le 19 Mars 2021 à 15h52

On croise les doigts pour que cette nouvelle se concrétise ; La ministre de la culture Roselyne Bachelot était en Bretagne hier, et s’est rendue à une table ronde avec divers acteurs culturels pour dresser le bilan sur la situation. Si celle-ci s’améliore d’ici cet été, la possibilité des festivals debout ne sera plus exclue.

Alors que les organisateurs de festivals baignent dans le grand flou quant au déroulement de leur événement cet été, Roselyne Bachelot a apporté quelques nouvelles pour éclaircir la situation. La ministre s’est en effet rendue à Dinan, en Bretagne hier – jeudi 18 mars. A cette occasion, elle s’est entretenue avec le quotidien Ouest France pour parler de la tenue des évènements festifs cet été, qui jusqu’aux dernières nouvelles ne devront accueillir que 5000 personnes assises.

"Je comprends ces festivals dont l’ADN est d’accueillir du public debout"

La ministre de la culture a précisé lors de cette interview que “sauf détérioration majeure et mesures drastiques, on pourrait aller vers des assouplissements (…) Le cadre de départ est celui du format assis pour pouvoir assurer la distanciation, mais si la situation sanitaire s’améliore d’ici à l’été, nous pourrons envisager des jauges debout.” Avant d’ajouter ; « Je comprends ces festivals dont l’ADN est d’accueillir du public debout. Aujourd’hui, je ne peux rien annoncer encore, mais je ne ferme pas la porte ».

Roselyne Bachelot a également parlé des campings ainsi que des bars et des restaurants qui font l’ADN des festivals, qu’elle juge comme “des lieux avérés de contamination potentielle”. Si elle n’écarte pas leur ouverture, elle parle de « protocoles » strictes à mettre en place.

Pour confirmer tout cela, elle compte notamment sur les concerts-expérimentaux qui auront lieu bientôt, et qui “contribueront à établir des protocoles sûrs”.

Fin des articles