Marseille : Une pétition lancée pour lutter contre la hausse des prix des logements

  • Laura P
  • Société
  • Publié le 7 Novembre 2022 à 08h11
Marseille - Andreas Rose ©

4 ans après les effondrements de l'immeuble de la rue d'Aubagne, il semblerait qu'aujourd'hui Marseille soit confrontée à un nouveau fléau lié au logement. En deux ans, le prix de l'immobilier a augmenté de 20% à Marseille ! Une inflation recors qui impacte à la fois le prix de loyers mais aussi le prix des biens à acheter.  Habitants et associations souhaitent endiguer le problème et une pétition a été lancée en ce sens.

Pour que leurs voix résonnent, c'est à la veille de commémoration du drame de la rue d'aubagne, qu'une vingtaine d'associations et organisations citoyennes* liées à Marseille ou au département ont décidé d'unir leurs forces autour de plusieurs problèmes fondamenteux qui gangrènent la région et plus particulièrement la cité phocéenne. C'est au coeur de la permanence inter-associative, La Maison Méditerranéenne des Droits de l'Homme au Cours Julien, que tous les participants engagés pour un mieux vivre à Marseille ont notamment décidé de revendiquer une baisse des prix des logements

Pétition : Plafonner les logements du parc privé 

Si plusieurs solutions ont été évoquées lors de cette rencontre, une pétition pour l'encadrement des loyers a fait son apparition. Car l'heure est à la hâte. Pourquoi ? Car si la Métropole Aix-Marseille s'engage de cette mesure, elle doit en faire la demande auprès de l'État avant de 23 novembre prochain (en accord avec la loi 3Ds). 
Dans cette pétition, il est stipulé "De plus en pus de ménages doivent choisir entre payer leur loyer et faire les courses. À Marseille nous sommes triplement touché.e.s par l'inflation et la hausse du cout de l'énergie (qui touche tout le territoire), par l'habitant indigine qvers lequesl les prix marchés poussent les plus précaires et des petits propriétaires, enfin par les appétitis de promoteurs, des loueurs touristiques ou plus simplement par l'exode de classes moyennes chercant à habiter Marseille. Ce cocktail créant une flambée des prix du foncier comme de la location". 

*Premiers signataires (par ordre alphabétique) : Adelphi'cité ; Alternatiba Marseille ; Amicale des Locataires d'Air Bel ; Les Amis de la Terre Bouches-du-Rhône ; ANV-COP 21 Bouches-du-Rhône ; L'Après M ; Aouf ; Association des Usagers de la PADA ; Association "Il fait bon vivre dans ma cité" ; Association Malezi ; un Centre-Ville Pour Tous ; Collectif d'Air Bel ; Collectif du 5 novembre - Noailles en colère ; Conscience (national) ; FSU 13 ; Gilets Jaunes Marseille centre ; JUST ; Ligue des Droits de l'Homme Marseille ; Mouvement des mères isolées ; Nos Vies, Nos Voix - le mouvement citoyen marseillais ; Paroles Vives ; RUSF 13 ; Syndicat des Quartiers Populaires de Marseille …

Fin des articles