De nouveaux agriculteurs urbains bio à Marseille

  • Laura P
  • Société
  • Publié le 8 Avril 2021 à 09h13
Illustration champ - iStock ©

Les quartiers de Sainte-Marthe et Saint-Menet à Marseille vont bientôt voir débarquer une armée de nouveaux agriculteurs. Bon ok, une armée à Marseille, c’est 5 agriculteurs urbains mais tout de même ! À eux 5, ils souhaitent remettre en culture 11,5 hectares de terres en friche et ça , ce n’est pas rien.

Cet appel à projet pour mettre en « état » ces parcelles de terres abandonnées est porté par la Métropole Aix-Marseille-Provence et la municipalité. Deux instituions qui mettent tou en oeuvre pour réhabitué l’agriculture urbaine à Marseille depuis 2019. Après des années d’inactivité c’est donc 4 parcelles de terres maraîchères dont 3 dans le 14e (Sainte-Marthe) et une dans le 11e arrondissement de Marseille (Saint-Menet) qui vont être rafraîchies.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par MARSEILLE (@villemarseille)

Parmi les 5 agriculteurs qui ont été sélectionnés pour cet appel offre, 100% d’entre eux sont en reconversion professionnelle et le fait de s’installer en ville ne fait alors parti que du package « nouvelle vie ». Pour les aider à démarrer, ces jeunes agriculteurs urbains ne paieront le loyer de leur parcelle qu’en 2022. De plus, à compter du 1er janvier dernier, le prix de l’eau pour les agriculteurs d’Aix-Marseille-Provence a été réduit de 80%. Un réel coup de main qui devrait donner aux nouveaux acquéreurs de prendre le pus grand soin de leurs bouts de terres respectifs.

11,5 hectares, puis 60 voire 100 ?  

L’an prochain, d’après Christian Burle, vice-président de la Métropole Aix-Marseille-Provence délégué à l’Agriculture, la viticulture, l’alimentation et les circuits-courts, de nouvelles parcelles seront attribués à de nouveaux agriculteurs, notamment ceux qui n’ont pas eu la chance de participer au projet de cette année. L’objectif a terme étant d’investir au moins 60 hectares afin de développer de nouveaux projets à Marseille.

Fin des articles