Faire la fête pose de gros problèmes écologiques, voici pourquoi

Dans The Environmental Footprint of Touring DJs and Club Culture, un média anglais s'interroge au sujet de l'impact du clubbing sur l'environnement, en pointant en particulier le rôle des Dj's stars dans ce processus.


« En raison de la globalisation et du développement des vols low cost, le clubbing n'a jamais été aussi accessible. » Ainsi commence le court documentaire posté par le blog anglais Stamp The Wax et qui montre en 7 minutes en quoi la musique électronique, appelée dance music chez nos amis d'outre-Manche, a des conséquences assez néfastes sur l'environnement.

La cause première étant, selon eux, les grandes tournées des Dj's stars qui voyagent à travers le monde, de gigs en gigs, pour dispenser à une foule de danseurs leurs bonnes leçons musicales. Du coup, un chiffre interpelle plus que les autres : en un mois, un Dj en tournée a la même empreinte environnementale qu'un citoyen anglais sur une année

Et malgré la toute récente prise de conscience des festivals de musique et de certains clubs pour amoindrir les coûts environnementaux, force est de constater que cette volonté de booker des Dj's qui viennent des quatre coins du globe reste la norme. Sans parler des coûts énergétiques et des déchets que génére le monde de la nuit, le plus souvent à la ramasse sur ces questions