Plus de 10 000 mégots ramassés en 1 journée à Marseille

À Marseille la pollution est un fléau en ville comme à la plage. C’est pourquoi la commune a décidé de rendre les plages non-fumeuses. Aujourd’hui 3 des 20 plages que comptent Marseille sont officiellement non-fumeuses

La plage de Pointe Rouge, celle de l’escale Borély et la plage de Bonneveine affichent depuis cette année seulement un pancarte « Plages sans tabac ». Un réel effort de la part de la commune pour enrayer le problème de la pollution. Une mesure bénéfique renforcée par le nombre colossal de mégots et détritus relevés sur les plages qui ne sont toujours pas interdites au tabac. Le club de natation « Le Cercle des Nageurs » et l’association « Reclyclop - un œil sur la Planète » ont récemment mobilisés bénévoles et plongeurs pour nettoyer la plage des Catalans. Résultat, plus de 10 000 mégots et déchets en tous genre ont pu être collectés sur cette plage pourtant pas si grande que cela.

Un constat alarmant que les 2 acteurs contre le pollution se permettront de remettre en place l’an prochain si aucune mesure n’a été prise pour rendre TOUTES les plages de Marseille non-fumeuses.

Fin des articles