La première compétition de ramassage de déchets d’Europe débarque à Marseille

© Shutterstock

Et si on mettait le sport au service de la planète ? Le jeudi 30 mai, Marseille accueille la première la toute première compétition de ramassage de déchets d’Europe. Le principe : une course de kayak avec des plongeurs qui récupèrent des déchets au fond de la Méditerranée.


Le jeudi 30 mai devrait être un grand jour pour l’éco-système et la propreté de la mer Méditerranée. Une simulation de course de kayak aura lieu entre la Plage des Catalans et l’Escale Borely. À bord, 80 participants et 20 sportifs de haut niveau (dont des plongeurs) se ligueront pour aller récupérer des détritus au fond de la mer le long du littoral marseillais. Un évènement à la fois ludique et historique.

Initié par Manu Laurin, personnalité très engagée dans le ramassage des déchets en mer, le Grand Défi a pour objectif principal de sensibiliser la population marseillaise et française à la pollution de la Mer Méditerranée. Au total, 20 équipes de nageurs et kayakistes accompagnés de 4 participants amateurs s’adonneront à cette chasse aux déchets sur 8 km de littoral.

Les sportifs au rendez-vous de l'évènement

Parmi les personnalités présentes, on pourra notamment compter sur les sportifs Coralie Balmy, Fabien Gilot, Frédérick Bousquet (Champions Olympiques), l’athlète Muriel Hurtis (Championne du Monde du 4x100m), Alexandre Camarasa (Champion de France de Water-polo) ou encore Lionel Franc (Recordman du Monde de plongée falaises).

À la clé : des prix monétaires décernés à l’équipe qui récoltera le plus grand nombre de déchets, à celle qui remontera le déchet le plus insolite et à celle qui dénichera le « Grand Saphir », un saphir en plastique recyclé caché sur le parcours. Des récompenses qui seront ensuite remises à des associations de protection de l’environnement. La journée s’achèvera par un grand rassemblement sur le village d’arrivée où organisés animations, interventions de spécialistes du sport éco-responsable et concert seront assurés.

Pour s'inscrire, c'est par ici !

Fin des articles