Des vélos électriques en libre-service pourraient bientôt débarquer à Marseille

© Active-Road

Pas simple de faire rouler la carcasse de 20 kg des vélos marseillais. D’ici quelques années, les deux roues phocéens pourraient être équipés d’une assistance électrique. Pour notre plus grand bonheur.


Marseille est une ville à la topographie particulière. Faite de côtes à foison, la cité phocéenne peut vite devenir un calvaire pour les cyclistes les plus aguerris. Mais alors que le marché public de 15 ans conclu entre Métropole et le prestataire JCDecaux arrivera à son terme en octobre 2021, de nombreuses voix s’élèvent pour la mise en place d’un service de vélos à assistance électrique. D’ici deux ans, la Métropole reprendra la gestion de la mobilité made in Marseille et tentera d’évaluer le coût de l’électrification des bolides.

Parmi les propositions étudiées : un vélo à batterie fixe directement rechargée sur de nouvelles bornes ou une batterie amovible (de la taille d’un smartphone) louée par les utilisateurs et qui pourrait être rechargée à domicile avant d’être replacée sur le vélo. Les différentes sociétés qui ambitionnent de se positionner sur le créneau envisagent également d’améliorer l’offre en répondant aux nombreuses demandes concernant l’extension du périmètre d’utilisation du vélo en libre-service.

Et si l’horizon 2021 peut paraître lointain, les démarches seront entamées dès la fin d’année 2019. C’est demain. Et non, demain, c’est pas loin…

via GIPHY

Fin des articles