FAMA : une série de fresques monumentales de street art à Marseille

  • Laura P
  • Loisirs
  • Publié le 31 Août 2021 à 16h37
La Morena ©

Jusqu’au 31 octobre 2021, l’Ambassade des États-Unis d’Amérique en France et l’association Hypermur présentent une série de fresques monumentales de street art à Besançon, Paris, Niort et Marseille. Huit artistes - quatre français et quatre américains - représenteront des sujets de société communs aux deux pays, poursuivant ainsi une longue histoire d’échanges artistiques entre la France et les États-Unis.

Le projet FAMA – French American Mural Art – est soutenu par l’Ambassade des États-Unis d’Amérique en France, piloté par l’association Hypermur et réalisé avec le concours des festivals Bien Urbain, Ourcq Living Colors, Le 4ème Mur et l’association Planète Émergences, et la participation de la Ville de Niort et de la Mairie du 19e arrondissement de Paris.


Difuz ©

FAMA : Des oeuvres sous le signe de l'engagement et du dialogue 

Le fil conducteur de ce projet original développé dans 4 villes, réside dans le fait que chacune de ces œuvres, produite à quatre mains par un.e artiste français.e et un.e artiste des États-Unis, abordera des sujets de société d’actualité en France et aux États-Unis.


La Morena ©

Les artistes mis en lumière à Marseille : La Morena & Difuz

La Morena (Phoenix), artiste et activiste chicana et apache engage sa peinture avec ferveur dans les combats des communautés Native American qu’elle rencontre. Peignant pour la première fois en dehors des États-Unis, elle viendra à la rencontre des habitants d’un quartier de Marseille avec l’artiste phocéen Difuz et l’association Planète Émergences.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par DIEGUITO (@mr.difuz)

Difuz est un graffeur qui joue à mêler le surnaturel au banal. Ses personnages ordinaires flottent dans ses compositions, leur téléphone à la main, comme si, dans la rue, le temps et la gravité s’étaient soudain arrêtés. Ensemble, ils mettront leurs bombes de peinture au service des résidents et tenteront d’arrêter le temps et la gravité du quotidien avec une œuvre monumental. #FAMAwalls

Fin des articles