75% des encres de tatouage contiennent des colorants interdits

Avant de se faire tatouer, il vaut mieux être sûr de soi mais aussi de son tatoueur, de son talent et surtout de son encre ! Pour les amateurs de tattoo, sachez d’ailleurs que l’encre utilisée pour votre superbe tribal en bas du dos (on ne juge personne), contient de nombreux composants d’origine animale comme la peau de lapin mais aussi des produits cancérigènes. Pas top top…

D’abord sur quelques épaules excentriques, puis sur des chevilles, poignets, dos et même visage, le tatouage s’est répandu partout en quelques années. Seul problème : les trois quarts des encres de tatouages les plus utilisées en France présentent un risque sanitaire élevé

 

Des résultats alarmants

Selon une étude de l'UFC-Que Choisir, publiée ce jeudi 18 février, 75% des encres de tatouages sont dangereuses pour la santé. Pour mener à bien leurs recherches, l’association de défense des droits des consommateurs a testé une vingtaine d’encres. Résultat : seules cinq répondent aux différentes réglementations existant en France et en Europe. Les quinze autres sont élaborées aux Etats-Unis ou en Chine et comportent des colorants interdits ainsi que des substances cancérogènes

L’association a donc saisi la DGCCRF et l'ANSM pour qu'elles intensifient leurs contrôles et qu'elles ordonnent le rappel immédiat des produits dangereux identifiés. Il en va de soi que les tatoueurs doivent également prendre leurs responsabilités et avertir leurs clients sur l’origine des produits utilisés. À vous de choisir le bon artiste pour votre prochaine folie ! 

Fin des articles