Un appel pour la création de la "journée nationale des soignants"

Ce mercredi 17 mars, jour anniversaire du confinement, la Fédération Française Hospitalière a lancé un appel dans Le Parisien pour la création de la "journée nationale des soignants".

Il y a un an, on voyait les première images des Madrilènes applaudir les soignant.e.s à leurs fenêtres. Les élans de solidarité commençaient aussi en France, des donateur.ice.s payaient des repas à tou.te.s les soignant.e.s de certains hôpitaux, certain.e.s leur apportaient des chocolats avant Pâques... Les choses ont bien changé depuis le premier confinement : aujourd’hui, même si on est tou.te.s reconnaissant.e.s envers nos soignant.e.s, on ne voit plus personne à 20 heures à sa fenêtre et personne ne se déplace devant les hôpitaux pour donner du chocolat.

 

Une journée politique 

Frédéric Valletoux, le patron de la Fédération Française Hospitalière, a appelé ce mercredi 17 mars sur RTL à la création de la journée internationale des soignants.

Elle serait célébrée tous les 17 mars pour « valoriser l’engagement de nos soignants » notamment dans la crise du Covid-19.

Valletoux a aussi déclaré que cette journée devrait permettre de faire le point chaque année sur la situation hospitalière en France : « Il y a ensuite une dimension politique : nous voulons que chaque année, à cette date, se tienne un débat sur l’état du système de santé, une question qui sera au cœur de la campagne présidentielle. » Une manière de pointer du doigt le fait qu’il y a encore beaucoup à faire dans les hôpitaux actuellement. Le président de la République serait « séduit par l’idée » a déclaré Le Parisien.

Fin des articles