Un festival s'installe sur une île pour une fiesta 100% techno

Qui n’a jamais rêvé de techno, de palmiers, de mojitos, le tout sur une île paradisiaque encerclée d’une mer turquoise et scintillante sous les rayons d’un soleil bien chaud ?


Avez-vous entendu parler de l’Ultra Music, ce festival complètement délirant qui part s’installer sur une île pour faire taper du pied sur de la techno au large de Miami ? Ces crâneurs de Miamians bling-bling font tout pour nous faire rager. Ouais, tandis que nous, on se les pèle sous la neige, le vent, la pluie. Dans un Paris tout gris et pollué. La déprime… Mais en ce jour tristounet, il semblerait qu’on ait tous besoin d’une bonne dose d’évasion pour nous remonter le morale.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ultra Music Festival (@ultra) le

Imaginez-vous un peu... Toute une île dédiée à la techno. Une île utopique, idyllique, apothéotique, où tout serait permis. On l’appellerait Techno Island. On y élirait un DJ président. Pourquoi pas le King Carl Cox, avec sa bonne humeur sans égale et son sensationnel sens de la fête. On utiliserait son légendaire « Oh Yes Oh Yes, Fantastic Fantastic » comme hymne patriotique. C’est quand meme plus gai que les « féroces soldats qui viennent égorger nos fils et nos compagnes ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ultra Music Festival (@ultra) le

Sur cette île, on serait libre comme nulle part ailleurs. Pas de contraintes, pas de boss qui vient faire chier pour qu'on lui serve son café. Nan, là-bas, pas de café. On ne boirait que des cocktails frais, sur une plage de sable chaud, ou alors dans une bouée en forme de flamand rose pour se la péter sur Instagram. On y légaliserait toutes les formes de drogues parce que se cacher derrière le caisson n’a jamais été une solution. On y taperait du pied en maillot de bain toute la nuit, entre copains, et on verrait absolument tous les plus grands DJ’s defiler sur 3 ou 4 scènes au soundsystem de malade. Aller, 5 scènes, soyons fous.

Amélie et Charlotte quitteraient leur Belgique natale pour s’installer sur l’île ensoleillée, Ricardo serait dechiré du soir au matin (mais askip ça changerait pas trop de d’habitude) et deviendrait le dealeur officiel de champottes hallucinogènes, quant à Mr Guetta, il serait prêt à plaquer l’EDM et ses privilèges pour rejoindre à tout prix notre belle team numéro 10.

Enfin bon, pour l'instant, on n'a plus qu'à espérer qu'Ultra vienne s'installer sur l'île Saint-Louis !


Ultra Resistance

Du 29 mars 14h au 1er avril 2h
Virginia Key
Évènement Facebook

Fin des articles