Le Jardin des Matières : un incroyable studio de création d’espaces architecturaux

  • Laura P
  • Déco & Design
  • Publié le 19 Octobre 2021 à 16h29
Le Jardin des Matières © - Marseille

Depuis 2017, Benjamin et Franck dessinent un lieu : « le Jardin des Matières ». Cet oasis au coeur du Roucas Blanc se fait la vitrine de leur savoir-faire en la Matière. Ce studio de création d’espaces architecturaux a pour vocation de révéler les espaces, de créer des univers uniques et ça grâce à des Matières élaborées sur-mesure.

Amoureux des imperfections imputables aux Matières vivantes, Benjamin et Franck partagent depuis plus de 20 ans une passion pour l’architecture et l’artisanat. Longtemps parisiens mais aujourd’hui bel et bien marseillais d’adoption, ils ont investit toute leur énergie commune à rénover et transformer une villa et son jardin dans le quartier du Roucas Blanc.

L’échange avec chaque visiteur s’y fait en toute simplicité. Chaque parcelle du jardin est un tableau de ce qu’il peuvent faire en termes d’aménagements d’espaces et l’aide des matières qu’ils travaillent au quotidien.

Des espaces uniques et personnalisés

C’est dans la singularité que réside l’ambition du Jardin des Matières : donner l’opportunité à chacun de raconter une histoire en concevant son propre univers. Du Béton ciré au Terrazzo en passant par le Zellige et le Bejmat ou encore le Tamegroute, si tous ces noms vous sont inconnus, ils deviendront vite vaut meilleurs alliés pour mettre au point un projet qui vous ressemble. Profondément convaincus que la dextérité et le savoir-faire des artisans sur des matières brutes  et joliment imparfaites sont un mariage gagnant, aujourd’hui ils oeuvrent pour répondre à vos attentes. À ce jour, l’atelier du Jardin des Matières fabrique des plans de trvail, îlots et crédences sur-mesure.

En collaboration avec le créateur Emmanuel Bossuet, le Jardin des Matières a également pour projet d’éditer une ligne de consoles en Terrazzo qui s’ajoutera à toutes celles qu’ils réalisent déjà à l’unité des projets particuliers.

Fin des articles