L’Angleterre veut rouvrir ses clubs en juin prochain

Objectif 21 juin 2021 pour l’Angleterre ! Le gouvernement britannique a annoncé tout un plan pour permettre la réouverture de ses lieux de fiesta d’ici à l’aube de l’été... Enfin !

Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé toute une série de mesures en faveur de la réouverture des clubs et la suppression de la limitation des liens sociaux. Cela inclue la reprise des événements festifs, parmi eux les festoches ainsi que la réouverture des clubs ! Pour l’heure, le 21 juin est la première date de communiquée, mais gare aux courbes du virus ! La date pourrait changer et la réouverture des boîtes de nuit repoussée en cas de résultats insatisfaisants aux yeux du gouvernement britannique a relayé Sky News.

 
Une série de mesures

Le 12 avril marquera un tournant pour les commerces jugés comme non-essentiels, notamment les coiffeurs et les salons de beauté. Les musées, les zoos ou encore les gymnases pourront eux aussi rouvrir leurs portes. Mais le must du must : les pubs et les restos pourront eux aussi rouvrir ! Et goddam que ça risque de faire du bien à nos amis anglais friands des traditionnels afterworks. Les bars ne pourront cependant accueillir du public qu’en extérieur.

À l’aube du 17 mai, si les résultats quant à la propagation du virus le permettent, les restrictions de contacts sociaux en extérieur seront levés. Les restos, les bars, les pubs, les cinés… seront autorisés à rouvrir même en intérieur. Les stades, si chers à nos camarades anglais, pourront eux aussi accueillir du public (même si la saison de football arrivera à son terme…). Des concerts en intérieur pourront aussi avoir lieu à condition de ne pas dépasser les 1 000 personnes ! Les organisateurs des évènements devront cependant s’assurer que les spectateurs présentent bien un test négatif au COVID-19 et ses variants.

La délivrance arrive le 21 juin... le moment qu’on attend tous, le clou du spectacle : la réouverture des clubs et des festivals ! Le gouvernement anglais espèrent redonner des couleurs au cinquième pan le plus important de son économie – à savoir la fiesta.

Bien que ces mesures ont de quoi nous redonner le sourire et nous faire prendre espoir, attention à ne pas s’emballer ! Mais vamos, en ces temps de sécheresse culturelles et musicales, laissons-nous un peu rêver, ça fait tellement du bien…

Fin des articles