Une étude dévoile que les personnes attirantes ont tendance à être de droite

Ah bon. 

Une étude publiée en décembre 2017 s'est penchée sur la corrélation entre l'attirance physique et les convictions politiques d'un individu. Les résultats risquent de ne pas plaire à tout le monde. Les auteurs Rolfe Daus Peterson et Carl L Palmer affirment que les gens jugés attirants sont souvent de droite. 

Mais pourquoi une telle conclusion ?

En fait, Peterson et Palmer ont observé un phénomène communément appelé "l'effet de halo". Pour résumer, tout est lié au biais cognitif qui s'installe chez les gens attirants, qui sont habitués à un traitement de faveur dès leur plus jeune âge. Cet effet a déjà été mis en évidence par d'autres chercheurs, et le premier à avoir utilisé le terme "effet de halo" est Edward Thorndike en 1920.

Inconsciemment, on va mieux se comporter, être plus gentil, avec une personne attirante. Après tout, qui n'est jamais tombé sous le charme de quelqu'un ? 

Il y a autre chose : si l'on considère l'ensemble de la population mondiale, il est évident que les plus aisés financièrement feront partie de ceux jugés plus attirants. De fait, il faut de l'argent pour prendre soin de sa beauté. À partir de ce postulat, un bon nombre de personnes attirantes sont également relativement aisées. 

Le biais cognitif affecte tout particulièrement ceux qui n'ont jamais manqué d'argent. Or, il avait été démontré dans une autre étude que les riches ont tendance à se comporter de façon moins empathique que les pauvres.

C'est ce qui permet d'établir une corrélation entre la richesse et le vote à droite, qui correspond à une idéologie plus conservatrice. Toutes ces corrélations existantes ont donc mené à la dernière trouvaille du moment : les personnnes attirantes sont de droite. 

Attention, les auteurs précisent bien qu'il ne faut pas rentrer dans les extrêmes. Toutes les personnes attirantes ne sont pas de droite, et l'ensemble des gens moches ne virent pas à gauche. Ils expliquent simplement qu'il existe un manque d'empathie chez ceux qui ont toujours eu la vie facile, car ils n'arrivent pas à comprendre des obstacles qu'ils n'ont jamais connus.

La beauté pousse vers le conservatisme. En somme, pourquoi changer les choses quand elles sont déjà au mieux ?


Morale de l'histoire :
si vos enfants sont beaux, dites-leur qu'ils sont moches. Vous leur épargnerez un biais cognitif, à défaut d'avoir leur amour.