Sécheresse sexuelle : voici ce qu'il se passe dans notre corps quand on ne ba*se plus

On n’a pas tous une vie sexuelle formidable, pleine de rebonds et de folles échappées. Non. Il arrive de devoir survivre à de longues périodes de sécheresse sexuelle digne d'une épopée saharienne, où plus rien ne ressemble à une target ; les occasions se font rares et le célibat joue les prolongations. Surtout en temps de Covid, on ne va pas se mentir... Bon, ok, c'est bien beau tout ça, mais qu'est-ce qu'on risque au juste face à l'abstinence sexuelle ? Regardons tout ça de plus près.

- Si tu es un homme, tu auras plus de risque de chopper un cancer de la prostate et des problèmes d’érection. L’abstinence n’est pas ton amie pour la vie, loin de là. Il semblerait qu'une abstinence prolongée élève le risque de développer des dysfonctionnements du mécanisme d'érection. Plus on s'en sert mieux ça fonctionne. Et c'est également ce qu'une étude montre en ce qui concerne la prostate. Des rapports réguliers minimisent la prédisposition au cancer.

- Ton système immunitaire devient plus vulnérable. En effet, des rapports réguliers contribuent positivement au développement de tes défenses immunitaires. Alors si t'es malade c'est de la faute de ton inaptitude à pécho sur Tinder, bouge toi.

- Pas de sexe, pas de libido. Certains experts avancent qu'une abstinence prolongée engendre une perte de désir sexuel. Pas de bras, pas de chocolat.

- Tu seras stressé, très stressé. Puisque le fait d'avoir des rapports réguliers aide à se détendre, l'inverse est proportionnel. Des études scientifiques prouvent que les personnes dont les parties génitales prennent la poussière ont une pression sanguine plus importante dû au stress.

- Qui dit stressé dit cardiaque. Quand le sexe décide de déserter ta vie, il emporte dans ses valises les bénéfices cardiovasculaires et hormonaux d'une copulation bien engagée.

- Moins tu pratiques, moins c'est facile. Le sexe c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas mais si tu n'huiles pas la mécanique régulièrement ça déraille. Les experts montrent que le processus de lubrification interne profite d'une utilisation régulière. A l'inverse, il faut plus de temps pour remettre la machine en marche et qu'elle tourne correctement.

- Tes risques de contracter une infection urinaire baissent drastiquement. C'est une bonne nouvelle. La plupart des infections se contractent par un transfert des bactéries de l'anus au système urinaire pendant l'acte. Berk.

- Tu seras moins intelligent. Les scientifiques ont prouvé que faire l'amour boost le développement des neurones dans le cerveau. C'est tant pis pour tes tables de multiplication.

Fin des articles