Alerte : les piqûres sauvages sèment le trouble dans la nuit lyonnaise

Bien que très amusant, le monde de la nuit porte aussi ses vices. Depuis quelques temps, le nombre de plaintes pour des piqûres en soirées ne cesse d’augmenter à Lyon. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes, mais les motivations de ce phénomène demeurent encore un mystère…

Clubs, bars, boites de nuit, festivals… Il est certain que l’on ne manque de rien pour faire la fête à Lyon. En tant que bon Lyonnais qui se respecte, on connait les meilleures adresses pour combler notre vie nocturne. Restau entre potes ou before en appart, suivi par un petit stop au bar pour finir en boite de nuit et danser jusqu’à 4h du mat’, pas besoin de dessin, vous connaissez la chanson par cœur...

Une vie nocturne perturbée

Caverne d’Ali Baba en terme de sorties et de bons plans, Le Bonbon se devait d’alerter sa communauté chérie des risques de la nuit lyonnaise. Ça n’est pas dans nos habitudes de vous annoncer de mauvaises nouvelles mais il faut garder les pieds sur terre (sans pour autant s’arrêter de vivre !). Depuis plusieurs semaines, la recrudescence des piqûres en soirées est bel et bien présente et les témoignages de victimes se multiplient. Certains s’en rendent compte à l’instant T, tandis que d’autres le remarquent seulement quelques jours après suite à des traces de piqûres situées au centre d’hématomes…

Si vous avez passé une soirée inhabituelle, que vous ressentez des maux de têtes, nausées ou encore avez eu une perte de connaissance, pensez à vérifier que votre corps est intact. On constate qu’il y’a une réelle prise de conscience au niveau des lieux nocturnes : mise en garde sur les réseaux sociaux, propositions de capuchons pour verre, affichage dans les toilettes… Prendre des mesures de sécurité devient primordial pour continuer à vivre normalement.

Alors à partir de maintenant, on continue de sortir et de faire la fête comme on sait si bien le faire, mais on redouble de vigilance !

Fin des articles