Un étudiant lyonnais pêche un silure de 2,20m dans le Rhône avec du saucisson

© Steeve Ekomie

Parmi les spécialités lyonnaises les plus emblématiques, le saucisson régale les générations. Et la légende ne risque pas de s’arrêter de sitôt avec l’info qui suit. Un Lyonnais a pêché un silure de 2,20 m en l’appâtant avec du sauciflard. On aurait mordu aussi…


A Lyon, le saucisson fait des émules. Et pas seulement sur la terre ferme. Ce mercredi soir, Baptiste Latorre, un étudiant en biologie de 21 ans, lance sa canne à pêche tout près de la Passerelle du Collège dans le 6e. Après avoir subi plusieurs échecs avec des vers au bout de son hameçon, il reçoit les conseille d’un vieux briscard qui lui confie le secret de la région : le saucisson.

« Je pêche avec mon frère depuis 5 ans. Un jour à nos débuts, justement à la Passerelle du Collège, nous pêchions avec des vers et nous avons discuté avec un pêcheur qui ne pêchait qu’avec du saucisson… Et avec succès. Depuis, nous en avons fait notre unique appât : on le conserve, il sent fort et nous en accrochons 3 ou 4 tranches à l’hameçon », explique-t-il au Progrès.

Aussitôt, Baptiste troque ses vers par des morceaux de saucisson pour appâter la poiscaille. Depuis, l’apprenti pêcheur avoue avoir capturé une trentaine de poissons. Mais cette fois, c’est un énorme silure de 2,20 mètres et 50 kilos que le jeune homme a sorti du Rhône. Une prise exceptionnelle qui confirme la théorie qu’on défend depuis des lustres : les poissons sont, eux aussi, fans de saucisson.