Uber dépose un brevet pour savoir si vous êtes bourrés

Mauvaise nouvelle pour toi, tes potes et tous les quidams qui ont pris l'habitude de s'entasser à cinq dans un Uber au retour du Sucre : le géant du VTC a déposé la semaine dernière un brevet d'intelligence artificielle pour détecter les passagers ivres. Oh oh. 


Le but ? Utiliser l'IA pour déterminer si vous êtes bourrés, et laisser le choix à ses conducteurs de prendre ou non ceux qui ont un peu trop forcé sur la bouteille.

Comme le rapporte CNN, l'outil serait intégré à l'appli et serait en mesure d'analyser le comportement de l'utilisateur pour déterminer s'il est dans un état d'ébriété. Ainsi, si vous avez des difficultés à saisir votre adresse correctement, si vous tapez plus lentement et moins précisément que d'habitude sur votre clavier ou encore si vous marchez moins vite, l'appli considèrera que vous êtes saoûls. Ces données collectées en temps réel seront comparées à la moyenne globale et à votre comportement lors des précédentes utilisations. 

Les chauffeurs seraient alors avertis à l'avance de votre état et pourraient donc vous refuser la course. L'entreprise pourrait également retarder la prise en charge pour attendre que vous ayez retrouvé un état convenable. 

Point négatif non-négligeable, cette initiative pourrait aussi, si l'on opte pour un scénario plus sombre, pénaliser les utilisateurs les plus vulnérables. On se rappelle des cas de viol et d'agression sexuelle de la part de chauffeurs Uber (une centaine de cas en quatre ans rien qu'aux États-Unis) visant des passagers ivres.

Pour terminer cet article sur une note plus positive, soulignons que l'entreprise de VTC souhaite développer une flotte de véhicules autonomes et même des "taxis volants" prévus pour 2023. Du coup, ce programme d'intelligence artificielle pourrait être utile pour déterminer les zones où se trouvent plusieurs personnes alcoolisées grâce à la géolocalisation et ramener tout ce petit monde à la maison sans encombre.

En avril dernier, Uber annonçait pénaliser financièrement les passagers qui arrivent en retard au lieu de prise en charge : l'entreprise pourra peut-être bientôt exiger de vous, en plus d'être ponctuels, que vous soyez sobres.