Révolution : on va pouvoir entrouvrir les fenêtres du métro lyonnais

Tu trouves toi aussi que le métro lyonnais devient une vraie fournaise dès l’arrivée des premières chaleurs estivales ? Rassure-toi : d’ici peu, il sera possible d’entrouvrir les fenêtres des rames pour laisser circuler l’air et donc respirer ton petit corps transpirant.


Début juillet, 17h30. Le métro est bondé et vous vous retrouvez collé-serré avec la foule dont la sueur dégouline par tous les ports de la peau. Vous n’êtes d’ailleurs pas en reste puisque votre joli chemisier blanc affiche d’interminables auréoles au niveau des aisselles et vous commencez à suffoquer sévère. Cet affreux tableau, c’est celui du métro lyonnais durant la période estivale. Et il ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir.

Puisqu’il est impossible de climatiser le métro lyonnais (dont les plus vieilles rames datent de quarante ans), le réseau Sytral a enfin décidé de favoriser le passage de l’air…en entrouvrant les fenêtres. Un changement tout bête qui devrait permettre à certains corps de se ventiler et d’éviter de faire subir le parfum de leur sueur aux narines voisines.

De l’air, de la 4G et des métros nocturnes

Si certaines rames sont d’ores et déjà équipées de haut de fenêtres amovibles, d’autres devraient suivre progressivement pour éviter la suffocation dans les métros lyonnais. Des fenêtres qui seront ensuite verrouillées durant l’hiver pour éviter les abus.

Par ailleurs, le réseau de transports en commun made in Lyon a également annoncé la commande de 40 nouvelles rames pour la ligne B qui sera automatisée d’ici 2020 et prolongée jusqu’à Saint-Genis-Laval en 2023. Le métro circulera également les vendredis et samedis soirs jusqu’à 2h du matin et sera équipé en 3G:4G d’ici 2019.