Des restaurants enfin autorisés à rouvrir leurs portes à Lyon et dans la région

Javier Garcia Blanco

C'est une grande nouvelle pour pas mal de restaurateurs de Lyon et de la région ! Cette réouverture sous conditions ne concerne pas le grand public pour l'instant mais prouve que des solutions sont toujours envisageables.

À force de ne plus faire que de la vente à emporter ou de la livraison, les restaurateurs en auraient presque oublié le plaisir d'accueillir des clients à leur table. Cette sensation, ils vont être plusieurs à la retrouver puisque la préfecture de la région Auvergne Rhône-Alpes a décidé d'autoriser, sous certaines conditions, l'ouverture des restaurants aux salariés du BTP. 

Pour obtenir cette autorisation d'ouvrir, les restaurateurs privés peuvent passer, sous leur propre responsabilité, une convention écrite avec une entreprise du BTP ou plusieurs entreprises du BTP, à la condition qu’elles interviennent sur un même chantier, pour limiter les contacts. L'objectif : permettre aux salariés du BTP de toute la région de manger, lors de leur pause déjeuner, dans un lieu chauffé, à l'abri de la météo plutôt capricieuse, voire très handicapante des dernières semaines. Une initiative qui va permettre aux restaurateurs de retrouver un peu de vie même si plusieurs ne s'attendent pas à gagner d'argent. 

Un rouverture sous conditions strictes

Les restaurants intéressés doivent avant tout remplir une convention à transmettre à la préfecture par mail à l'adresse suivante : pref-dircab-pref69@rhone.gouv.frPlusieurs conditions sont à remplir pour être éligibles : éviter strictement le brassage des groupes et des entreprises en les séparant (organiser plusieurs services, utiliser des salles différentes...), faire respecter les protocoles de la restauration collective ainsi que les gestes barrières et de distanciation (gel mis à disposition, distance entre les convives, port du masque pour tous les déplacements et le service et en dehors du repas, aération fréquente des locaux…). 

Une rouverture qui ne concerne donc qu'une petite tranche de la population mais qui redonne du baume au coeur en cette période incertaine et pleine de suspense...

Fin des articles