Prix de l’immobilier : ça grimpe toujours à Lyon, ça EXPLOSE à Villeurbanne !

Si le marché de l’immobilier n’en finit plus de grimper à Lyon, le dernier baromètre LPI-SeLoger révèle une véritable explosion du prix des logements du côté de Villeurbanne. La preuve que l’investissement en périphérie lyonnaise est porteur et coûte de plus en plus cher aussi.


Comme chaque année, le baromètre LPI-SeLoger vient de lever le voile sur l’état du marché de l’immobilier dans les grandes villes françaises. Et comme c’est le cas depuis pas mal de temps, les prix de l’immobilier à Lyon poursuit sa croissance à un rythme soutenu, en témoignent les 7,5 % pris par rapport à l’an dernier. Une flambée qui débouche sur un constat clair : il faut désormais débourser 5 167 € du m² pour devenir propriétaire à Lyon. Dans le détail, les arrondissements où les prix augmentent le plus sont le 4e (16,9 % de hausse annuelle), le 5e (+13,4 %), le 6e (+9,1 %) et le 8e (+9,4 %). Comme on dit par chez nous, ça fait pas rire les mouettes.

Villeurbanne met le turbo

Mais Lyon n’est pas la seule ville à avoir le vent en poupe. Le même baromètre nous apprend l’explosion retentissante des prix de l’immobilier à Villeurbanne qui ferait presque passer la ville de Lyon pour une jeune première. Sur un an, Villeurbanne a vu son marché immobilier prendre 11,7 %. Une preuve que la flambée des prix à Lyon profite aussi, par ricochet, aux marchés limitrophes. Pour investir dans celle que l’on surnomme « le 10e arrondissement de Lyon », il faut compter 3 419€ du m².

Le marché de la location flambe aussi

Concernant les loyers de locataires, le baromètre révèle une hausse annuelle de 10,2% charges comprises. Une location vide coûte en moyenne 857€ par mois et 980€ par mois pour un bien meublé. Dans le même temps, la location d’un non-meublé à Villeurbanne revient à 416€ par mois (+4,8 %) quand celle d’un meublé culmine à 751€ mensuels (+5,7 %). Pas étonnant que de nombreux Lyonnais décident de s’y installer, surtout quand on sait que seule une rue sépare les deux villes…

P.S. : d’après une enquête réalisée SeLoger, acheter devient plus avantageux que de louer au bout de 5,1 ans à Lyon. Bisous.

Source : SeLoger

Fin des articles