La vitesse pourrait bientôt être limitée à 30 km/h à Lyon et dans toute la Métropole

Jan-Otto

Fabien Bagnon, vice-président du Grand Lyon en charge de la Voirie et des Mobilités actives, a proposé aux maires de la Métropole du Grand Lyon d’abaisser la limitation de vitesse dans leur commune à 30 km/h. Et cette mesure est aussi souhaitée par les Verts à Lyon.

Lyon et sa Métropole, bientôt en zone 30 ? C’est en tout cas le souhait affirmé par les élus écologistes de la ville et de la Métropole, et notamment Fabien Bagnon, vice-président du Grand Lyon en charge de la Voirie et des Mobilités actives, qui a récemment envoyé un courrier à 53 des 59 maires de la Métropole du Grand Lyon pour leur proposer d’abaisser la limitation de vitesse dans leur commune (3 communes étant déjà limitées à 30 km/h et 3 autres ayant fait la demande).

D’après l’élu, le passage à la « ville 30 » permettrait de « faire de la rue un espace de circulation apaisée », en sauvant des vies et en encourageant la marche et le vélo. « Cette démarche est marquée par son adaptabilité aux problématiques spécifiques des territoires puisque la commune peut identifier des routes qui resteront limitées à 50km/h », précise-t-il également dans son courrier.

Les grands axes pas concernés

À Lyon, si 87 km de voies sont déjà limités à 30 km/h dans le centre-ville, la mairie souhaite étendre cette vitesse maximale autorisée à la plupart des rues. Évidemment, les grands axes ne seraient pas concernés par cette mesure. L’objectif ciblée : « tendre vers une vision zéro en terme de mortalité » comme l’a expliqué l’adjoint aux mobilités Valentin Lungenstrass.

D’après les experts, passer de 50 à 30 km/h réduit la distance de freinage de 15 mètres environ et affaiblit dont considérablement l’intensité du choc en cas d’accident, tout en divisant le risque de décès par 5 fois (passant de 45% à 50 km/H à 15% à 30 km/h).

Fin des articles