Qu’importe le Covid, les prix de l’immobilier continuent de flamber comme jamais à Lyon

tobiasjo

Le dernier bilan présenté ce jeudi par la Chambre des notaires du Rhône fait état d’une hausse de 10% des prix de l’immobilier à Lyon et dans le Rhône. Des chiffres fous qui font de Lyon la ville la plus chère de France après Paris.

La crise sanitaire et économique du Covid-19 ? Connaît pas… Au cours de l’année 2020, les prix de l’immobilier dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône ont augmenté de plus de 10% selon le dernier bilan livré ce jeudi par la Chambre des notaires du Rhône. Une augmentation significative malgré le contexte et la diminution du volume de vente qui a reculé de 14% dans le Rhône. Autrement dit : il y a de moins en moins de logements à vendre mais ils sont de plus en plus chers. SU-PER !

+10,2% en un an malgré le Covid

À Lyon, les prix ont bondi de 10,2% en un an (soit la plus grosse hausse de France !) pour atteindre un prix médian record de 4 810 euros au m². Et au petit jeu de la flambée, c’est le 9e arrondissement qui a le plus progressé avec une hausse de +16,6%. Même son de cloche dans la Métropole de Lyon où on déplore une augmentation de +10,9% et un prix médian s’élevant à 3 780 euros au m².

Après Paris, Lyon conforte son rang de ville la plus chère de France et creuse l’écart avec Bordeaux (4 440€/m²), Nice (4000€/m²), Lille (3420€/m²), Toulouse (3030€/m²), Montpellier (2870€/m²) et Marseille (2570€/m²). Vous vouliez investir à Lyon ? C’est (sûrement) déjà trop tard…

via GIPHY

Fin des articles