L’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry élu meilleur aéroport d’Europe

© Shutterstock

Après l’arrivée de lignes de bus permettant de rallier l’aéroport de Lyon depuis le centre à moindre coût, voilà qu’une autre bonne nouvelle vient illuminer le ciel lyonnais. L'Association des aéroports européens vient de décerner le prix de "Meilleur aéroport européen" à Lyon-Saint Exupéry.


Il y a quelques mois, on prenait un malin plaisir à taquiner l’aéroport Lyon-Saint Exupéry qui avait été élu champion d’Europe des vols annulés. Sauf qu’il semblerait que l’aéroport ait appris de ses erreurs (même s’il n’était évidemment pas responsables de l’annulation des vols) : l'Association des aéroports européens vient de lui décerner le prix de "Meilleur aéroport européen". C’est un jury d’experts qui a évalué les différents critères (le service aux clients, la qualité des infrastructures ou encore ladémarche environnementale) dans la catégorie des aéroports accueillant de 10 à 25 millions de passagers par an (St-Ex’ en compte plus 11 millions).

Une récompense pas forcément comprise par les usagers. Si les infrastructures sont décrites comme neuves, agréables et lumineuses, beaucoup de voyageurs pointent une mauvaise organisation des stationnements et de la gestion des enregistrements et passage de sécurité. Concernant les problèmes récurrents de retards, le président du Directoire Tanguy Bertolus salue les progrès des derniers mois : "Lorsque ça ne marche pas bien, on s'en sert et on essaie d'améliorer : cette année la ponctualité a augmenté de 7%, et la livraison bagage s'est elle améliorée de 5 minutes environ."

Mais il est vrai que l’aéroport à fourni de beaux efforts pour peaufiner l’expérience clients. L’arrivée du Terminal 1 a notamment permis de considérablement fluidifier les passages au contrôle de sûreté tout en réduisant l’engorgement. Alors même si le titre semble encore un peu flatteur, l’aéroport Lyon-Saint-Éxupéry est sur la bonne voie et pourrait devenir l’un des tarmacs les plus en vue d’Europe d’ici quelques années.

via GIPHY

Fin des articles