Un magazine lyonnais lance une bande dessinée sur l’endométriose

Douleurs durant les rapports, règles douloureuses et on en passe : l’endométriose gâche la vie de milliers de femmes sans pour autant que le monde semble y porter attention. Pour lutter contre le manque de documentation autour de l’endométriose et dénoncer ce scandale de santé publique, 2 Lyonnaises et une Belge ont décidé d’écrire un livre illustré pour parler de cette maladie chronique qui touche une femme sur 10, et dont on ne sait pratiquement rien.

“L’endométriose n’est ni mortelle, ni transmissible. C’est une maladie chronique potentiellement invalidante qui touche au moins une femme sur dix, liée à la présence de tissu semblable à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus, parfois même dans des organes vitaux. Pourtant, elle peine à sortir de l'ombre.” 

Après de longs mois d’enquête du magazine FLUSH pour établir un état des lieux de la maladie et devant l’ampleur du nombre de témoignages reçus, les Lyonnaises Camille Grange et Aude Lalo et l'illustratrice belge Mathilde Manka se lancent dans un projet d’utilité publique : la création des Lésions Dangereuses, un livre graphique sur l’endométriose.

Pensé à partir du travail d’investigation de FLUSH auprès de professionnels de santé, des autorités, d’associations et de patientes, “Les Lésions Dangereuses” retranscrit une enquête sous la forme d’une bande-dessinée à travers histoires, interviews et témoignages. Destiné au grand public comme aux professionnels de santé, l’ouvrage est très complet et aborde les origines de l’endométriose, son diagnostic, son impact psycho-social, ses recherches, son traitement et les actions qui l’accompagnent.

Le but de la manoeuvre : pallier le manque d’information de cette maladie qui nuit au quotidien de milliers de femmes, informer sur sa prise en charge désastreuse, révéler ce problème de santé publique et soulager l’anxiété qu’il procure.

Un cadeau de remerciement pour chaque don  

Mais pour que ce projet essentiel voie le jour en septembre 2020 et pour s’assurer une production indépendante, les créatrices du livre ont besoin de vous et vous proposent une prévente de l'ouvrage dans une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank : il ne vous reste plus que quelques jours pour participer !

Pour récompenser les âmes généreuses, chaque don sera remercié par l’inscription de leurs noms dans le livre, et les soutiens de 20€ ou plus recevront un cadeau proportionnel à leur montant… En plus, 50% des bénéfices seront reversés à l'INSERM pour la recherche sur l'endométriose. C’est le moment de se montrer généreux !

Soutenez-les !

Fin des articles